Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie – Social

Yonne : le ton s'embrase entre élus au service départemental d'incendie et de secours

mardi 7 novembre 2017 à 19:29 Par Denys Baudin et Isabelle Rose, France Bleu Auxerre

La ville d'Auxerre et l’agglomération de Sens ont déposé deux recours devant le tribunal administratif de Dijon pour contester le montant de leur participation financière. Une décision est attendue avant la fin de l'année.

© Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

Chaque jour dans l'Yonne, les 2 000 pompiers professionnels ou volontaires vous viennent en aide quelque soit l'endroit ou vous vous trouvez. Pour cela, le SDIS, service départemental d'incendie et de secours du département, dispose d'un budget de 26 millions d' euros par an dont un peu plus de la moitié est versée par les communes. Mais il y a quelques mois, un nouveau mode de calcul a été décidé. Si les contributions baissent dans près de 300 communes, en revanche la hausse est sensible pour Auxerre et l’agglomération de Sens. Sur 5 ans, Auxerre doit débourser 547.000 euros supplémentaires et Sens 505.000 euros de plus.

Pour Pascal Henriat, administrateur au SDIS au titre de la ville d' Auxerre, cette hausse est incompréhensible :"C'est détestable pour le contribuable. Nous sommes avec l'agglomération de Sens la vache à lait du Sdis. Nous passons de 74 à 81 euros par habitant alors que la moyenne est de 40 euros dans le département. Des communes ne paient que 20 euros. Pourquoi Auxerre et Sens paient-elles plus ?"

"C'est détestable pour le contribuable" - Pascal Henriat Adjoint aux finances au maire d'Auxerre, administrateur du Sdis

"c'est détestable pour le contribuable"

Christophe Bonnefond, le président du SDIS, estime au contraire que ce nouveau mode de calcul est bien plus équitable : "Il y avait une disparité énorme. On était entre 15 et 135 euros par habitant selon les communes. L'objectif est de resserrer le critère en fonction des recettes des communes. Il est plafonné à 81 euros. Le critère permet de suivre l'évolution de la vie d'une commune."

"Il y avait une disparité énorme"

Une participation financière des communes sans laquelle le service départemental d'incendie et de secours ne pourrait fonctionner. Cet argent sert en effet à payer les personnels permanent comme les 240 pompiers professionnels basés essentiellement à Auxerre et Sens. C 'est le plus gros poste de dépenses avec 18 millions d'euros. Il faut aussi entretenir les bâtiments et le matériel explique Christophe Bonnefond le président du SDIS: "On investi de l'ordre d' un million et demie d'euros en bâtiments et autant en matériel chaque année. Par exemple, la dernière échelle achetée pour Auxerre et la prochaine pour Sens, valent chacune 600.000 euros."

"Une échelle de pompiers vaut 600.000 euros à Auxerre ou Sens " - Christophe Bonnefond le président du SDIS

"où va l'argent du sdis ?"

Le SDIS gére 36 centres départementaux de secours dans l'Yonne.Des centres qui rappelle Christophe Bonnefond ne pourraient remplir leur mission normalement sans l'investissement des pompiers volontaires.