Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Les producteurs de lait icaunais toujours en difficulté

-
Par , , France Bleu Auxerre, France Bleu
Yonne, France

Les 230 exploitations laitières de l'Yonne ont de plus en plus de mal à faire face à l'effondrement des prix du lait. L'Union Européenne débloque 50 millions d'euros pour soutenir les producteurs français.

Dans l'Yonne, les producteurs de lait ont du mal à voir le bout du tunnel
Dans l'Yonne, les producteurs de lait ont du mal à voir le bout du tunnel © Maxppp -

Une nouvelle enveloppe de 500 millions d'euros vient d'être debloquée par Bruxelles pour soutenir le monde agricole en crise, et plus particulièrement le secteur laitier. Un secteur où les prix sont plombés par la suproduction. 50 millions d'€ seront attribués à la France, où près d'un quart des producteurs laitiers seraient au bord du dépôt de bilan.

"Tous les jours, je perds de l'argent"
- Jérôme de Winter, éleveur à Hauterive

Dans l'Yonne, la situation n'est pas plus reluisante pour les 230 exploitations laitières. A la tête d'un cheptel de 65 vaches, Jérôme de Winter, éleveur à Hauterive, ne voit pas le bout du tunnel : "on a un prix du lait qui est fixé mois par mois. Tous les jours, je perds de l'argent. La situation est plus que catastrophique". Car produire un litre de lait coûte 34 centimes à Jérôme de Winter, et la coopérative lui rachète seulement ce litre 26 centimes.

"On se passe de certains produits"
- Benoît vanlove, producteur laitier à Dracy

Pour réduire les pertes, Benoît Vanlove, producteur laitier à Dracy, près de Toucy, a décidé de réduire ses charges. "On se passe de certains produits, pour ne pas perdre trop d'argent, explique t-il. Malgré tout, on en perd, de l'argent... Puisque de toute manière, c'est un manque à gagner en termes de production. Pour une exploitation comme la mienne, il m'a manqué 30 000 litres de lait par rapport à l'année d'avant. Si on ne peut plus payer les produits vétérinaires pour soigner nos vaches correctement, je pense que la qualité va y perdre aussi".

Les mois qui viennent seront durs

Les producteurs réclament donc une nouvelle fois une réévalution du prix d'achat de leur lait. Faute de quoi , les mois qui viennent seront durs. "On vit au jour le jour, avec très peu de revenus pour rembourser nos factures et nos emprunts, assure Jérôme de Winter. C'est très inquiétant". Quelques-unes des 230 exploitations laitières de l'Yonne pourraient mettre la clé sous la porte dès cette année, prévient l'éleveur laitier.

L'inquiétude de Jérôme de Winter face à l'effondrement des prix du lait

Choix de la station

À venir dansDanssecondess