Économie – Social

Yonne : les ventes privées ont commencé

Par Benoît Jacobo, France Bleu Auxerre mardi 27 décembre 2016 à 18:24

Si vous possédez une carte de fidélité, vous êtes peut-être conviés à une vente privée.
Si vous possédez une carte de fidélité, vous êtes peut-être conviés à une vente privée. © Maxppp - Maxppp

Ce lundi, les magasins ont lancé leurs ventes privées, deux semaines avant les soldes officiels. Le concept : des réductions spécialement pour les clients détenteurs d'une carte de fidélité de l'enseigne.

Dans une galerie marchande d'Auxerre, presque toutes les devantures affichent en grand "Ventes privées : jusqu'à -50%". De quoi attirer le chaland, même si, lorsqu'on s'approche, on se rend compte qu'il faut posséder une carte de fidélité pour profiter des remises. Un concept démocratisé à la fin des années 2000. Lise Kassaba, responsable d'un magasin, pratique les ventes privées depuis 7 ans.

"Le principe, c'est d'avoir les prix des soldes... avant les soldes."

"Chacun trouve sa taille, il y a davantage de choix, on peut même réserver des articles, ce qui est rare pendant les soldes. Et pour les enseignes, ça nous permet de faire du chiffre en amont. D'habitude, c'est une période un peu creuse, les clients préfèrent attendre les soldes à la mi-janvier et donc, on ne vend pas beaucoup. Les ventes privées permettent d'étaler nos ventes sur toute la fin d'année."

Des SMS pour être prévenu

Comment ça marche ? Les enseignes envoient des SMS et des mails, du style "Vente privée : -40% sur TOUT, sur présentation de ce SMS". Et dans l'ensemble, lorsqu'on demande aux clients, le concept est bien rentré dans les moeurs.

"Ma compagne est fan, elle se tient au courant des ventes" Frédéric

Isabelle, elle a "reçu 4 ou 5 SMS. ça vaut le coup ! Si je trouve quelque chose qui me plaît, j'en profiterai." Quant à Sandrine elle n'ira "pas exprès, mais j'avais repéré quelques petites choses. Ce sera l'occasion".

Une incitation à la consommation ?

Certains comme Nathalie dénoncent toutefois une incitation à la consommation, mal placée après les fêtes.

"On voit des -70% sur des articles qu'on a payés au prix fort pour Noël, deux jours plus tôt"

Elle trouve que "c'est dommage. Les offres sont très intéressantes, mais après les fêtes, on n'a plus beaucoup d'argent pour en profiter..."

Les ventes privées devraient en tout cas durer jusqu'aux soldes officiels, qui commencent le 11 janvier. D'ici là, les étrennes seront passées... Et le portefeuille, peut-être, sera rempli.

Coup d'envoi des ventes privées dans un centre commercial auxerrois