Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : 78 départements désormais en vigilance orange
Économie – Social

Yonne Recyclage : toujours en quête de solutions pour éviter l’enfouissement des déchets

-
Par , France Bleu Auxerre

"Bourgogne Recyclage" a repris, le site de "Yonne recyclage" à Venoy en 2010. Le groupe y traite désormais cinq fois plus de déchets et en recycle 92%.

Geoffroy Sécula, directeur du groupe Bourgogne Recyclage, propriétaire depuis 2010 de Yonne Recyclage à Venoy. 50 000 tonnes de déchets y sont traités chaque année.
Geoffroy Sécula, directeur du groupe Bourgogne Recyclage, propriétaire depuis 2010 de Yonne Recyclage à Venoy. 50 000 tonnes de déchets y sont traités chaque année. © Radio France - Thierry Boulant

Venoy, France

Le marché du recyclage est en plein développement. "Bourgogne Recyclage" a repris la déchetterie de Venoy (Yonne) en 2010. A l’époque, 10 000 tonnes de déchets par an y étaient traitées. Aujourd’hui on est passé à 50 000 tonnes : du bois, du carton, du plastique, de la ferraille, du cuivre, du laiton, de l’amiante ou des gravats.  Le site qui emploie 20 personnes, récupère des déchets de chantiers, d’entreprises, de la communauté d'agglomération de l'Auxerrois ou de particuliers.

Trier et recycler

Tout arrive sur le site par camion. Les matières récupérées sont stockées dans des enclos dédiés. « Pour tous les déchets, la première opération dans notre métier, c’est de les trier », explique Geoffroy Sécula, directeur du groupe Bourgogne recyclage, «soit pour enlever les impuretés qui peuvent se trouver dans les matières, soit pour aller chercher les matières recyclables ».

La ferraille représente plus du quart des déchets traités chaque année par Yonne Recyclage à Venoy - Radio France
La ferraille représente plus du quart des déchets traités chaque année par Yonne Recyclage à Venoy © Radio France - Thierry Boulant

Pour la ferraille par exemple, d’immenses pelles actionnées par les grutiers font la sélection, entre la grosse ferraille qui doit être découpée au chalumeau et celle qui peut être débitée par une presse-cisaille. La matière ainsi obtenue est envoyée directement dans une aciérie à Montereau-Fault-Yonne. 

Réduire la place des déchets ultimes

92% des déchets récupérés sur le site sont recyclés. «Pour les 8 % restants, ce qu'on appelle les déchets ultimes, Yonne Recyclage cherche en permanence des méthodes pour limiter la part destinée à l'enfouissement», insiste Geoffroy Sécula, « comme notamment cette usine de fabrication de combustible que l’on possède à Beaune (côte d’Or) qui permet de fabriquer un combustible solide de récupération, que les cimentiers utilisent à la place de fioul par exemple »

Bourgogne Recyclage, entend développer encore son activité dans l'Yonne, elle vient d’acquérir deux nouveau sites à Villeneuve-La-Guyarde et Gien.