Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Économie - Social

Yssingeaux : 150 nouveaux emplois aux Ateliers du Meygal, ex-Lejaby

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire
Yssingeaux, France

L'entreprise "Les Ateliers du Meygal" (ex-Lejaby) ont annoncé la création de 150 nouveaux emplois sur deux ans. Une nouvelle usine devrait pousser à côté de l'actuelle et une école de maroquinerie ouvrira en 2018. Des annonces qui tombent en pleine période électorale.

L'usine des Ateliers du Meygal à Yssingeaux
L'usine des Ateliers du Meygal à Yssingeaux © Radio France - Mahauld Becker-Granier

Pour les habitants d'Yssingeaux comme pour leur maire, Bernard Gallot, la nouvelle est excellente. Le site que dirige Vincent Rabérin depuis 2012 compte aujourd'hui 180 salariés, pour seulement 80 il y a cinq ans. Passée tout près de la fermeture avant sa reprise en 2012, l'entreprise semble connaitre un second souffle. C'est la pression du carnet de commande qui a poussé l'entreprise à s'agrandir.

L'entreprise les Ateliers du Meygal...(ex-Lejaby) spécialisée dans la maroquinerie de luxe devrait embaucher 150 nouvelles personnes, principalement des femmes, dans les deux prochaines années, mais ce n'est pas tout.

Pour accueillir cette nouvelle main d'oeuvre, une nouvelle usine va être construite sur un terrain voisin. De surcroît, une école de maroquinerie devrait ouvrir ses portes pour 250 élèves d'ici 2018. L'idée étant de former les futurs salariés de l'entreprise.

Reportage à la sortie de l'usine à Yssingeaux

En 2012, pendant la campagne des législatives, l'entreprise, ex-Lejaby, avait été au coeur des débats. C'est dans ce cadre qu'une solution avait été trouvée.

Annonce ou effet d'annonce ?

Tout le monde ne saute pas de joie pour autant. Mardi, la CGT Haute-Loire (seul syndicat représenté dans l'entreprise) a communiqué sur le sujet expliquant le "hasard" d'une annonce à quelques jours des législatives. Le communiqué précise que "le syndicat CGT aurait souhaité avoir les mêmes attentions des élus politiques pour défendre l’emploi dans certaines entreprises en difficulté, comme chez Cheynet à St Just Malmont par exemple."

De plus, le syndicat n'a pas été prévenu en amont. Cet effet de "surprise" a donc été travaillé.

Au sein de l'usine non plus, tout le monde ne crie pas de joie. A en croire les mots de cette salariée. Elle travaille aux Ateliers depuis un an...et a décidé de ne pas renouveler son contrat qui se termine bientôt. Pour quelles raisons ? Des conditions de travail insatisfaisantes.

Le témoignage d'une salariée de l'usine

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu