Économie – Social

Zodiac racheté par Safran, le site de Roche-la-Molière en danger ?

Par Kevin Boderau, France Bleu Saint-Étienne Loire samedi 1 juillet 2017 à 19:13

Zodiac Aérospace racheté deviendra filiale du groupe Safran début 2018
Zodiac Aérospace racheté deviendra filiale du groupe Safran début 2018 © Maxppp - Christian Charisius

La fusion est entre les deux géants de l'aéronautique est actée et devrait s'achever d'ici le début de l'année 2018. Montant de la transaction, 8.7 milliards d'euros. Faut-il s'attendre à des changements pour le site de Roche-La-Molière qui emploie plus de 500 personnes ?

Safran qui fabrique notamment des moteurs pour Boeing et Airbus va racheter Zodiac, autre géant de l'aviation avec sa filiale aéronautique. Une OPA qui devrait faire du nouveau groupe le numéro 3 mondial du secteur.

L'an dernier sur le site de Roche-la-Molière (il y en a 127 en tout) de grands travaux ont été lancés à hauteur de 10 millions d'euros. Ils ont été en partie financés par Saint-Étienne métropole à hauteur de 500.000 euros. Une participation pour avoir la garantie que Zodiac reste sur le territoire et continue les embauches. Avec la fusion la question de l'avenir se pose mais il serait très étonnant que Safran prenne le risque de bousculer la très belle dynamique du site ligérien.

Pourquoi ? Parce-que son carnet de commandes est bien rempli et cela grâce au développement de son système de circulation de carburant, d’inertage et de ravitaillement en vol. Un systèmes très pointu pour rendre impossible l’explosion des réservoirs de carburant. Grâce à lui Zodiac Aérospace espère doubler son chiffre d'affaire d'ici 2020.

50 embauches en CDI

En attendant les travaux engagés l'an dernier sont presque terminé. Un nouveau bâtiment doit encore être livré fin juillet, quant aux embauches, 30 étaient promises en CDI, et bien 50 sont déjà actés. Un contexte très favorable qui n'a pas empêché le maire de Roche-la-Molière de décrocher son téléphone après l'annonce de la fusion. Eric Berlivet nous l'a confirmé, aucune raison de s'inquiéter, Zodiac restera dans le Loire et devrait continuer son développement.

"Il n'y a aucune inquiétude" - Eric Berlivet, maire de Roche-la-Molière