Éducation

Rentrée scolaire : neuf ouvertures de classes dans le Poitou dont une à Civaux

Par Jules Brelaz, France Bleu Poitou mardi 5 septembre 2017 à 17:46

L'Inspecteur d'Académie de la Vienne a décidé d'ouvrir quatre classes.
L'Inspecteur d'Académie de la Vienne a décidé d'ouvrir quatre classes. © Maxppp - Laurent Theillet

Après le traditionnel comptage des effectifs à la rentrée, l'Inspecteur d'Académie de la Vienne a dévoilé mardi les derniers ajustements de la carte scolaire. Quatre ouvertures de classe ont été annoncées, notamment à Civaux pour accueillir les enfants des prestataires du nucléaire.

Comme à chaque rentrée, il y a les heureux et les déçus de la carte scolaire. L'Inspecteur Académique a décidé mardi d'ouvrir quatre classes dans la Vienne, cinq dans les Deux-Sèvres.

Quatre ouvertures dans la Vienne

  • Ecole Cézanne de Civaux - ouverture de classe définitive
  • Groupe scolaire Cousteau de Vouneuil-sur-Biard - ouverture de classe définitive
  • Ecole élémentaire Perochon (Brigade affectée à l'année pour une utilisation "libre" de l'équipe pour 2017/2018)
  • Ecole maternelle Lainé de Poitiers (Brigade affectée à l'année sur un dispositif expérimental "Maîtrise de la langue" pour 2017/2018)

Cinq ouvertures dans les Deux-Sèvres

  • Ecole élémentaire Jean-Mermoz de Niort
  • Ecole primaire La Mirandelle à Niort
  • Ecole maternelle Saint-Porchaire de Bressuire
  • Ecole élémentaire de Mauzé-sur-le-Mignon
  • Ecole primaire Cersay à Val-en-Vignes

A Civaux, une septième classe pour les familles du nucléaire

L'école de Civaux compte 160 élèves répartis jusqu'à présent dans six classes. Mais les effectifs de l'établissement devraient augmenter en mars avec l'arrêt de tranche dans la centrale nucléaire voisine. Cette opération de maintenance entraîne l'arrivée d'en moyenne un millier de travailleurs supplémentaires. Ces prestataires du nucléaire s'installent dans la commune avec parfois leurs enfants à scolariser. L'école se retrouve ainsi avec 30 élèves par classe, d'où la décision d'ouvrir une septième classe à la rentrée 2017.

La centrale nucléaire de Civaux emploie 1.100 salariés en temps normal, un millier supplémentaire lors des arrêts de tranche. - Maxppp
La centrale nucléaire de Civaux emploie 1.100 salariés en temps normal, un millier supplémentaire lors des arrêts de tranche. © Maxppp - Bertrand Béchard

Civaux, son école et sa centrale.

"Il reste des situations difficiles"

Le SNUipp-FSU de la Vienne réclamait davantage d'ouvertures de classes. En particulier à Buxerolles où l'école maternelle Planty compte actuellement quatre classes de 28 élèves et deux classes de 29 élèves. Le syndicat d'enseignants demandait également des ouvertures dans les écoles élémentaires de Vouillé et Sèvres-Anxaumont, ainsi que dans les maternelles de Saint-Benoît-Bois-d'Amour, Saint-Exupéry à Poitiers, République à Migné-Auxance et Biard.

LIRE AUSSI Carte scolaire : fermetures et ouvertures de classes dans le Poitou