Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"Le vrai changement, c'est qu'on ne peut plus répartir les élèves en cas d'absence d'un enseignant"

-
Par , France Bleu Touraine

Après trois semaines passées loin de leur école, 50.000 élèves d'élémentaire retournent en classe ce lundi matin en Indre-et-Loire. Mais une rentrée sous surveillance en raison de la situation sanitaire encore fragile. Témoignage de la directrice de l'école de La Celle-Saint-Avant.

Retour en classe ce lundi dans les écoles. Ce sera le 3 mai pour les collégiens et les lycéens ( photo d'illustration )
Retour en classe ce lundi dans les écoles. Ce sera le 3 mai pour les collégiens et les lycéens ( photo d'illustration ) © Radio France - Lucie Thuillet

Isabelle Boisleve-Roger est la directrice du groupe scolaire Le Clos de l'image à La Celle-Saint-Avant. Quatre classes de maternelle et d'élémentaire. Très contente de retrouver ses élèves bien sûr, même si elle ne cache pas une petite part d'inquiétude et d'appréhension pour cette rentrée. Elle était l'invitée ce lundi de France Bleu Touraine : 

Concernant les tests de dépistage

Pour l'instant, aucun test de dépistage ( salivaire pour les enfants, autotests pour les adultes ) n'est arrivé. Tout, cela doit se mettre en place dans les semaines à venir, on aimerait dès la semaine prochaine.

Sur la nouvelle règle : un seul cas positif, toute une classe fermée

C'est en effet la nouveauté de cette rentrée. Mais surtout, le gros changement intervient en cas d'absence d'un enseignant. Désormais, et s'il ne peut pas être remplacé, nous ne pourrons pas répartir les élèves dans les autres classes et donc les familles devront garder leurs enfants. 

Ce sera très compliqué à gérer pour les parents. Mais ça va faire aussi une surcharge de travail pour les directrices et directeurs d'école assez phénoménale puisqu'on n'a pas toujours la possibilité d'anticiper une absence. Si on est malade dans la nuit, dans ce cas-là on ne peut prévenir que le matin-même, à 8h30 au portail. Quid des enfants qui viennent tout seul à l'école, ou qui seront déjà en garderie, ou dans le bus scolaire ? 

Sur la cantine

C'est vrai que le temps de cantine est le moment le plus à risque, mais ici à La Celle-Saint-Avant, on a beaucoup de chance car la municipalité a fait ce qu'il fallait. On a pu passer à deux services, les enfants mangent toujours avec le même groupe. Du personnel supplémentaire permet aussi de pouvoir surveiller deux cours de récréation et non plus une seule. On a quand même cette chance ici. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess