Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

179 jeunes expérimentent le service national universel à Guérande

-
Par , France Bleu Loire Océan

Ils arrivent de la France entière et même de Guyane.179 jeunes de 16 ans, tous volontaires, ont commencé leur SNU, service national universel, au lycée Olivier Guichard de Guérande où ils sont hébergés en internat.13 départements dont la Loire-Atlantique ont été choisis pour cette expérimentation.

La cérémonie d'ouverture du SNU s'est déroulée dans une cour du lycée Guichard
La cérémonie d'ouverture du SNU s'est déroulée dans une cour du lycée Guichard © Radio France - Anne Patinec

Loire-Atlantique, France

Originaires des douze autres départements pilotes, les 179 volontaires âgés de 16 ans, sont arrivés ce dimanche soir à Guérande. La plupart ont voyagé en train sauf les dix adolescents qui arrivent de Guyane, venus en avion. En tenue "SNU", pantalon, blouson et casquette bleu marine, en rang et disciplinés, ils ont assisté ce lundi matin à la cérémonie d'ouverture dans la cour du lycée Olivier Guichard où ils sont logés en internat.  Lycéens, apprentis, décrocheurs scolaires, tous sont volontaires pour cette expérience de SNU, service national universel. Certains avouent toutefois avoir été poussés par leurs parents pour s'inscrire . 124 jeunes de Loire-Atlantique eux sont partis dans les autres départements; une dizaine séjournent en Guyane. 

C'est le côté citoyen et le côté volontaire qui m'ont beaucoup plu. C'est bien d'essayer. On est fiers de participer à cette expérience. On va vivre ensemble pendant deux semaines. J'aimerais devenir pompier volontaire". Zoé, originaire des Hautes Pyrénées

Aucun des participants ne vient de Loire-Atlantique - Radio France
Aucun des participants ne vient de Loire-Atlantique © Radio France - Anne Patinec

Favoriser l'engagement

Pendant deux semaines, les adolescents vont participer à de nombreuses activités où l'engagement et le développement durable font office de fil rouge. Certains n'ont jamais quitté leur région.Ce SNU est l'occasion de pratiquer de nombreuses activités sportives, d'apprendre des notions de secourisme, de code de la route. Ils vont aussi visiter la région, découvrir des institutions telles quel le Conseil régional. Ils vont également parler orientation, santé. Ils vont aussi participer à des activités citoyennes comme le week-end prochain où ils vont accompagner des personnes handicapées sur la traditionnelle croisière de Pen Bron. Ils vont aussi assister aux cérémonies de l'appel du 18 juin. 34 adultes, anciens militaires, enseignants, éducateurs les encadrent durant ce séjour en internat.

les encadrants portent des casquettes grenat qui permettent de les distinguer - Radio France
les encadrants portent des casquettes grenat qui permettent de les distinguer © Radio France - Anne Patinec

Le SNU pourrait devenir obligatoire

Suite à leur séjour à Guérande, les adolescents devront effectuer une mission d'intérêt général durant deux semaines pendant l'été ou pendant l'année scolaire. Cela se passera dans des associations, des maisons de retraite ou encore chez les sapeurs-pompiers. Ce SNU fait partie des propositions d' Emmanuel Macron lors de la campagne pour l'élection présidentielle.  Le dispositif pourrait devenir obligatoire pour les jeunes de 16 ans à l'horizon 2022-2023.