Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

213 496 élèves font leur rentrée en Franche-Comté

Ils sont 213.496 élèves à faire leur rentrée scolaire ce lundi en Franche-Comté, des effectifs en légère baisse: - 0,6% par rapport à l'an dernier. Dans le détail, on compte 112.412 écoliers, 58.359 collégiens et 42.725 lycéens dans l'Académie de Besançon.

La rentrée pour plus de 213.000 élèves en Franche-Comté (photo d'illustration)
La rentrée pour plus de 213.000 élèves en Franche-Comté (photo d'illustration) © Maxppp - Jean-Nicholas Guillo

Besançon, France

Principale nouveauté de cette rentrée 2019 : la réforme des lycées, la réforme du bac très décriée par les syndicats enseignants depuis des mois. Selon le rectorat, dans l'académie de Besançon, 48% des élèves concernés ont fait le choix d'enseignement de spécialité qui ne reproduisent pas les anciennes filières de la voie générale. Rappelons que la réforme ne concerne cette année que les lycéens de première. Les élèves de seconde continuent à suivre un enseignement en tronc commun, et ceux de terminale seront les derniers en juin 2020 à passer le bac "ancienne formule". 

Autre réforme de cette rentrée 2019:  la scolarité obligatoire dès l'âge de 3 ans, contre 6 ans jusqu'ici.  Mais en fait cela représente seulement 384 petits écoliers supplémentaires dans l'ensemble des maternelles de la région, car la plupart des petits francs-comtois de 3 ans sont déjà traditionnellement inscrits chaque année, ils sont près de 13.000 au total.

Ces réformes vont se faire avec des postes en moins dans l'académie de Besançon: 36 équivalents-temps-plein sont supprimés, mais aucun dans le premier degré, où les effectifs d'élèves sont en légère baisse.  Le rectorat a choisi de mettre l'accent sur le premier degré pour privilégier les apprentissages fondamentaux.  Il y aura néanmoins des ouvertures et fermetures de classe, comme à chaque rentrée, les ajustements vont se faire après les habituels recomptages d'écoliers en ce jour de rentrée. 

Choix de la station

France Bleu