Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

30% d'enseignants en grève pour le bac en Vaucluse selon le syndicat SNES

-
Par , France Bleu Vaucluse

30% des enseignants vont répondre à l'appel à la grève des syndicats ce lundi pour le premier jour des épreuves du bac en Vaucluse selon le SNES. L'académie a prévu un plus grand nombre de personnels pour assurer la surveillance des salles d'examen.

Les épreuves du bac démarrent à 8 heures ce lundi matin pour tous les candidats (image d'illustration)
Les épreuves du bac démarrent à 8 heures ce lundi matin pour tous les candidats (image d'illustration) © Maxppp - PHOTOPQR

30% des enseignants des lycées vauclusiens ne vont pas assurer la surveillance du bac ce lundi matin. C'est le chiffre annoncé par le syndicat SNES qui appelle à la grève. Les lycées les plus touchés par le mouvement de grève sont Théodore Aubanel, Frédéric Mistral et Philippe de Girard à Avignon. Les lycées Ismaël Dauphin de Cavaillon, et Victor Hugo de Carpentras se joignent au mouvement. D'autres établissements sont concernés dans le département. 

Tous les enseignants convoqués dans certains lycées

"Il faut rassurer," tel est le mot d'ordre lancé par l'Inspecteur d'Académie en Vaucluse, Christian Patoz, depuis plusieurs semaines. Tous les proviseurs ont convoqué 15 à 25% d'enseignants supplémentaires par rapport aux années précédentes. "C'est même la totalité des enseignants qui ont été convoqués il y a quelques jours dans certains lycées," précise Philippe Brenier, le secrétaire général du SNES 84. 

Les épreuves devraient pouvoir se dérouler normalement notamment grâce à la présence de personnels administratifs et de vacataires spécialement appelés pour surveiller les salles dès 8 heures. 

Pas de blocages

Les grévistes ne feront pas de vague, soulignant l'importance de ne pas handicaper les candidats dans leur passage des épreuves. "Il n'y aura pas de rassemblement dans les lycées ni aux abords," rassure Philippe Brenier du SNES. "Imaginez le stress pour les parents avec leurs enfants qui arrivent aux examens," projette-t-il.  Certains collèges vauclusiens vont se joindre au mouvement de grève selon les syndicats.