Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Quatre communes de l'Hérault passent au menu végétarien dans les cantines scolaires

jeudi 12 novembre 2015 à 6:00 - Mis à jour le jeudi 12 novembre 2015 à 11:31 France Bleu Hérault

Vérargues, Saint-Sériès, Saturargues et Villetelle ont décidé de proposer deux menus différents le midi, dont un végétarien. Au total près de 300 enfants ont désormais le choix.

Photo d'une cantine
Photo d'une cantine © Maxppp

"Nous n'avons jamais eu vraiment de problèmes, mais on voulait anticiper" confie Julien Nogaret, le président du SIVOM qui gère la restauration scolaire dans les quatre communes.

"On a surtout voulu élever le niveau du débat" poursuit-il alors que la question sur les menus de substitution est souvent enflammée, comme à Chalon-sur-Saône ces derniers mois ou le maire les républicains a décidé de les supprimer. "L’école se doit d’être laïque, mais la laïcité entraîne-t-elle l'unicité du menu ? Nous avons estimé que non"  tranche Julien Nogaret.

ITW de Julien Nogaret, président du SIVOM qui gère la restauration scolaire

Eviter la stigmatisation

Concrètement à Verargues, Saint-Sériès, Saturargues et Villetelle, les parents ont désormais le choix lorsqu'ils payent la cantine. Leur enfant pourra manger le menu classique avec viande ou poisson, ou manger un plat végétarien. 

Une initiative saluée par les parents rencontrés devant l'école : "Les enfants à la cantine veulent juste manger, pas la peine de les prendre en otage d'un débat politique". 

Ce nouveau menu *ne coûte_** pas plus cher à la collectivité_* assure le SIVOM et les légumes sont, pour la plupart, bio et issus de l'agriculture locale.

reportage devant l"école de Verargues

Par :