Éducation

Cinq étudiants Valenciennois décrochent un prix pour le meilleur jeu vidéo étudiant au monde à Boston !

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu mardi 29 septembre 2015 à 9:00

Félix, Matthieu, David et Tom, 4 des 5 lauréats des "Unity Awards"
Félix, Matthieu, David et Tom, 4 des 5 lauréats des "Unity Awards" - Rafaela Biry-Vicente

Cinq étudiants de Supinfogame à Valenciennes reviennent de Boston avec l'Unity Award du meilleur jeu étudiant au monde ! un sacrée aventure pour leur jeu Anarcute qui devait rester à l'état de projet et qui finalement va sortir sur console !

Dans leur petit bureau de la Serre Numérique à Valenciennes où ils ont monté leur petite société Anarteam pour commercialiser leur jeu, les étudiants en 5° année à Supinfogame travaillent comme des dingues pour terminer leur jeu. Le scénario ? Des animaux contestataires tentent de renverser les policiers de la Brainwash Patrol, dont le cerveau a été lavé par un certain Maréchal. 

Après avoir réussi à jongler entre les cours et le projet l’année dernière, pendant les vacances, ils ont bûché 6 jours sur 7 au lieu de faire un stage pour avancer sur le 4° monde et imaginer le 5°.

La belle histoire du jour

Et pourtant Anarcute à la base ne devait être qu’un projet de 5 mois pour participer à l’Imagine Cup de Microsoft, mais leur bébé a tapé dans l’œil de Microsoft et depuis il ne cesse de remporter des prix

La finale France de l’Imagine Cup, le Ping Award sorte de César du jeu vidéo français en 2014, et la semaine dernière l’Unity Award du meilleur jeu étudiant au monde ! Une sacrée récompense pour David, Matthieu, Tom, Félix et Lucie.

Anarteam a été choisi par Microsoft pour participer à un programme de soutien aux jeux indépendants. Du coup, les Valenciennois ont reçu du matériel du géant mondial, et participent régulièrement à des salons professionnels pour présenter leur jeu qui devrait sortir si tout va bien au début de l’année 2016 sur Xbox One et plus tard sur d’autres consoles. De quoi évidemment donner un bel accélérateur de carrière sur les CV de ces jeunes qui terminent leur cursus cette année.

Guider une manifestation d’animaux déjantés

Mais pourquoi un tel succès ? et bien premièrement le jeu permet de diriger une foule de plus de 40 personnages et non un seul avatar comme dans la grande majorité des jeux. Deuxio, les animaux contestataires tous en tee shirt rouge ont une bonne tête, ils sont cute, mignons d’où le nom du jeu, et ils sont très variés, ça passe du crocodile au lapin en passant par le caméléon et même la moule ! 

Enfin, dernier atout, le côté déjanté et décalé du jeu, l’objectif c’est de guider une manifestation dans les rues de Paris, Tokyo ou Miami, mais sans faire jaillir le sang pour passer un message politique, non l’idée c’est vraiment de s’amuser, imaginez par exemple une moule contestataire mais mignonne qui jette des planches de surf sur les policiers à Miami, des bonnes parties de rigolade en perspective avec ce jeu Made in Valenciennes.