Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

8 mars : une école porte enfin le nom d'une femme à La Rochelle

mercredi 7 mars 2018 à 20:17 Par Marie-Laurence Dalle, France Bleu La Rochelle

Jusqu'à ce 8 mars 2018, aucune école ne portait un nom de femme à La Rochelle. L'école primaire du quartier de Laleu s'appelle désormais Ecole Marie Marvingt : la "française la plus extraordinaire depuis Jeanne d'Arc". Les enfants ont participé à la décision.

L'école de Laleu devient l'école Marie Marvingt
L'école de Laleu devient l'école Marie Marvingt © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Personne ne sait vraiment pourquoi jusqu'à ce 8 mars 2018, aucune école ne portait un nom de femme à La Rochelle. Sur les 42 établissements scolaires de la ville, 7 portaient le nom de leur quartier, les autres avaient un nom masculin. Une particularité qui a sauté aux yeux de plusieurs conseillères municipales femmes, et de la ligue de l'enseignement. Ils ont décidé d'associer les enfants au processus de décision qui a démarré à l'école primaire du quartier de Laleu au mois de novembre 2017.

Un projet éducatif dans le cadre des TAP 

50 enfants de l'école âgés de 7 à 10 ans ont travaillé sur le projet dans le cadre des TAP (temps péri scolaire) avec leurs professeurs et la Ligue de l'Enseignement. Ils devaient faire des recherches et présenter la candidature de femmes dont ils voulaient donner le nom à leur école. Une quinzaine de noms a émergé, les enfants de l'école ont voté et trois noms sont sortis du scrutin : Marie Marvingt (1875-1963), Simone Veil (1927-2017), et Malala Yousafzai (jeune prix Nobel de la Paix pakistanaise). 

Les enfants de l'école de Laleu regardent un film sur Marie Marvingt - Radio France
Les enfants de l'école de Laleu regardent un film sur Marie Marvingt © Radio France - Marie-Laurence Dalle

Trois groupes ont été formés, et les enfants ont travaillé à la conception de petits films pour défendre la candidature de leur héroïne. C'est le conseil municipal de La Rochelle qui a choisi le 29 janvier 2018 de donner le nom de Marie Marvingt à l'école primaire de Laleu. Deux autres écoles de La Rochelle recevront le nom de Simone Veil et Malala Yousafzai.  

la française la plus extraordinaire depuis Jeanne d'Arc 

Marie Marvingt était surnommée la "Fiancée du Danger", la "reine de l'air" ou encore "Marie casse-cou". Lorsqu'elle est morte, le Chicago Tribune lui a rendu hommage en affirmant qu'elle était "la française la plus extraordinaire depuis Jeanne d'Arc". Et pourtant, en France, personne ne la connait !

Marie Marvingt, une pionnière de l'aviation  - AFP
Marie Marvingt, une pionnière de l'aviation © AFP - Archives Snark / Photo12 @AFP

Marie Marvingt est née en 1875 à Aurillac, morte en 1963 près de Nancy. Elle est la femme la plus décorée de France, une pionnière de l'aviation et une des meilleures alpinistes du début du 20ème siècle. Très tôt, elle accompagne son père, un grand sportif. Ses trois frères sont décédés, et sa mère les suit peut de temps après.  A l'age de 4 ans Marie Marvingt nage 4 km dans la rivière voisine. Elle pratique cyclisme, tir, alpinisme, escrime, athlétisme, gymnastique etc. Elle obtient au total 17 records mondiaux !
En 1899 Marie Marvingt devient la première femme à obtenir son permis de conduire. Pendant la première guerre mondiale, elle se déguise en homme pour combattre dans un régiment, avant d'être démasquée. Elle invente le concept d'avion sanitaire : aux Etats-Unis, aujourd'hui encore est remis tous les ans un prix  "Marie Marvingt" qui récompense une personnalité de la médecine aérospatiale. Elle n'a jamais cessé de pratiquer des sports : en 1961 à l'age de 86 ans elle fait Nancy-Paris à Vélo. La même année, elle obtient son brevet de pilote d'hélicoptère. Elle meurt en 1963 à l'age de 88 ans. N'ayant pas eu de descendance, Marie Marvingt est peu à peu tombée dans l'oubli. 

Et l'école de Laleu devint école Marie Marvingt