Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

À Bondy, les enseignants de nouveau mobilisés contre le nouveau bac

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Paris

Les E3C, nouvelles épreuves du bac en continu, qui avaient été reportées avant les vacances, se sont bien déroulées ce lundi 24 février au lycée Jean Renoir de Bondy (Seine-Saint-Denis) où les enseignants restent mobilisés contre cette réforme.

Lycée Jean Renoir de Bondy en Seine-Saint-Denis
Lycée Jean Renoir de Bondy en Seine-Saint-Denis © Radio France - Hajera Mohammad

On les avait presque oubliées : les E3C, les épreuves communes de contrôle continu du bac. Après la mobilisation des enseignants et de lycéens contre ce nouveau bac, plusieurs épreuves, reportées avant les vacances, doivent se dérouler cette semaine, notamment en Seine-Saint-Denis.

Des épreuves sous pression

Ce lundi matin, au lycée Jean Renoir de Bondy, quelques jeunes et des enseignants ont encore manifesté devant les grilles de l'établissement avant le début des épreuves pour marquer leur opposition à ces E3C. Mais finalement tous les élèves sont rentrés dans les salles pour passer ces examens. Pour Océane, 16 ans, mobilisée le mois dernier, c'était un peu à contre-cœur et à cause de la pression : "C'est 30% de la note du bac donc à un moment donné, on a la pression et on est obligé de céder", sans oublier la peur d'avoir un zéro pour les autres élèves.

"On a la pression, on est obligé de céder" - Océane, élève

Grève de la correction ?

Une dizaine d'enseignants de l'établissement se sont mis en grève ce lundi, notamment Matthias. Ce professeur de mathématiques et adhérent au SNES (syndicat des enseignants du secondaire) pense déjà à la suite. "On réfléchit à comment perturber la correction de ces épreuves, mais des épreuves il y en aura d'autres aussi et on s'y opposera encore", prévient-il. 

D'après le SNES-FSU 93, des lycéens ont refusé de passer les épreuves au lycée Jacques Brel de La Courneuve, 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess