Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Brest, un village des sciences pour séduire petits et grands

4.000 élèves sur deux jours puis une ouverture au grand public ce week-end : le village des sciences au Quartz à Brest est l'occasion de découvrir maths et chimie de façon plus ludique.

Les chercheurs font découvrir leurs travaux aux plus jeunes
Les chercheurs font découvrir leurs travaux aux plus jeunes © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Brest, France

Ils sont une dizaine scotchés devant les éprouvettes et les champignons placés sous microscope. "Je vois des paillettes", s'exclame une élève de CE1 en regardant dans les oculaires. Pas évident à leur âge de distinguer les cellules, mais l'objectif n'est pas là : "l'objectif c'est de _semer des petites graines pour qu'ils deviennent plus curieux_, les amener à creuser et à comprendre", lance Emerance Leforestier, une enseignante.

Saucisson et super pouvoirs

Pour faire comprendre le fonctionnement de la levure aux plus petits, Karim Rigalma mise sur la démonstration. Un ballon gonflable au-dessus de chaque éprouvette permet d'évaluer le niveau de gaz rejeté. "Ces levures sont toutes différentes, explique-t-il, en désignant un ballon davantage gonflé. _Celle-ci a plus de pouvoirs car elle produit plus de gaz_"

A ses côtés, Audrey Perrot, une assistante ingénieure, place des coupes de champignons sous l'objectif des lentilles de microscopes : "celui-là vient du saucisson, c'est lui qui permet de faire du saucisson super bon !", lance-t-elle. "Il faut _adapter le langage à ce qu'ils connaissent, aux super héros, à ce qui est bon_... explique-t-elle. Après, ils connectent bien."

Certains élèves utilisent pour la première fois un microscope - Radio France
Certains élèves utilisent pour la première fois un microscope © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Expérimenter de façon ludique

Pour les enseignants, ce type d'événements est une aubaine. "C'est plus visuel, ils ne comprennent sûrement pas tout, mais ça suscite de la curiosité", estime Marie-Renée Souètre. "Certains ont classé des planètes, fait de la programmation informatique ou de la robotique", énumène Emerance Leforestier.

Il y a aussi plus de matériel que dans les établissements scolaires. Certains enseignants en profitent pour se renseigner sur des prêts possibles. "C'est forcément mieux si on a du matériel, conclut l'enseignante. Ici, chacun peut essayer de _tester les expérimentations proposées, ça donne plus de sens aux sciences_".

De nombreux stands vont rester en place jusqu'à dimanche - Radio France
De nombreux stands vont rester en place jusqu'à dimanche © Radio France - Morgane Heuclin-Reffait

Le village des sciences reste ouvert jusqu'à 16 heures vendredi, puis ce week-end de 10 heures à 18 heures.

Choix de la station

France Bleu