Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Caen, le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, dresse le bilan du dispositif "devoirs faits"

jeudi 31 mai 2018 à 20:35 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Accompagné de Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du numérique, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale,s'est rendu jeudi 3 mai au collège Marcel Pagnol, à Caen, pour dresser un premier bilan du dispositif "devoirs faits".

Les deux ministres au côté des élèves du collège Marcel Pagnol, à Caen.
Les deux ministres au côté des élèves du collège Marcel Pagnol, à Caen. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Caen, France

Une drôle de visite pour les quelques élèves du collège Marcel Pagnol, à Caen, occupés à faire leurs devoirs après les cours. Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, et Mounir Mahjoubi, secrétaire d'Etat chargé du numérique, les ont observé jeudi 31 mai, avant un échange avec des professeurs et parents d'élèves du collège. 

Volontariat

Le dispositif "devoirs faits" a été mis en place après les vacances de la Toussaint, en novembre 2017. Le principe est simple puisqu'il s'agit pour les élèves, sur la base du volontariat, de faire leurs devoirs après les cours, encadrés par des professeurs. 

Au collège Marcel Pagnol, une mesure similaire avait déjà été mise en place en 2015, à l'initiative de Brigitte Lacoste, principale du collège. "Depuis trois ans, chaque élèves du collège a deux heures d'aide aux devoirs par semaine dans l'emploi du temps", explique-t-elle. L'équipe dirigeante a en quelque sorte devancé le gouvernement, qui a généralisé l'idée. 

Meilleurs résultats au brevet

Les parents d'élèves se disent "satisfaits" par les résultats. Pour Brigitte Lacoste, les bénéfices sont nombreux. "Des débuts de cours qui se passent mieux car tout le monde à fait son travail, et puis les résultats obtenus au brevet qui ont augmenté depuis 2015", ajoute-t-elle. Une soixantaine d'élèves sur les 300 du collège utilisent ce système d'aide au devoir.

Pour Jean-Michel Blanquer, "devoirs faits" permet aux élèves _"_une aide individualisée, ce qui rétroagit sur les cours car les professeurs les connaissent mieux, et ont des idées sur la manière de les suivre", a estimé le ministre de l'Education nationale, qui estime que les rapports entre parents et professeurs s'améliorent également grâce à ce dispositif.