Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Châtel-Censoir, c'est toujours l'incertitude concernant les rythmes scolaires pour la rentrée prochaine

mercredi 13 juin 2018 à 18:56 Par Damien Robine, France Bleu Auxerre

Quatre jours ou quatre jours et demi ? À l'école de Châtel-Censoir (Yonne), à quelques jours de la fin de l'année, les parents ne savent toujours pas quel sera le rythme scolaire de leur enfant à la rentrée de septembre.

© Maxppp -

Yonne, France

Le conseil municipal de Châtel-Censoir (Yonne) avait voté le retour de la semaine à  quatre jours.  Mais la loi précise que le conseil d'école, composé d'enseignants, d'élus et de parents d'élèves, devait aussi être d'accord. Ces membres ont voté pour un maintien à 4,5 jours , et un recours a été déposé devant le tribunal administratif, pour demander l'annulation la décision de la mairie.

Prés de 80% des parents favorables à un retour à quatre jours

L'ambiance est donc plutôt tendue au sein de la commune. Les parents qui dans leur grande majorité se sont prononcés pour un retour  à 4 jours ne décolèrent pas. A l'image de cette déléguée de parents d'élèves. "On a l'impression que le corps enseignant ne nous écoute pas. On a pourtant fait un sondage ou 75 à 80% des parents étaient favorables au retour à la semaine de quatre jours . Donc là les parents sont frustrés. Ils ont  l'impression d'être jugés. D'être de mauvais parents qui ne se soucient pas du bien être de leur enfant. 

Les parents qui dans leur grande majorité se sont prononcés pour un retour à 4 jours ne décolèrent pas. A l'image de cette déléguée de parents d'élèves.

Des parents envisagent de retirer leur enfant de Châtel-Censoir

Devant les incertitudes qui pèsent en vue de la rentrée prochaine, certains parents envisagent de retirer leur enfants de Châtel-Censoir pour l'inscrire dans une école voisine à Vezelay ou Mailly la ville par exemple. Une crainte pour le maire Bertrand de la Gravière. "Je pense que dans l'année qui vient on aura une baisse d'effectif de 30%. Et si c'est le cas, il y aura des fermetures de classes." 

Devant les incertitudes qui règnent à Chatel Censoir sur les rythmes scolaires à la rentrée prochaine, le maire Bertrand de la Gravière craint que son école perdent des élèves.

En mars dernier l'inspection d'académie avait envoyé un courrier à la mairie de Chatel-Censoir pour lui signifier le retour à quatre jours. Un autre courrier a annulé cette décision après le recours devant le tribunal administratif.  

Dans l'Yonne, si 25 communes dont Avallon et Joigny ont choisit de rester à quatre jours et demi, le retour à la semaine à quatre jours n'a pas posé de problèmes dans les autres communes.

Châtel-Censoir, dans l'Yonne - Radio France
Châtel-Censoir, dans l'Yonne © Radio France - Denis Souilla