Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
CARTE - Canicule : Météo France maintient 15 départements en vigilance rouge et 53 en orange

A Chenôve, la semaine de vacances qui fait aimer l'école

-
Par , France Bleu Bourgogne

Ce sont les grandes vacances, mais en Côte-d'Or et dans toute la Bourgogne, des élèves retournent cette semaine en cours, et ils y vont avec le sourire. On vous explique ici pourquoi.

Feraht, un des volontaires de "l’école ouverte"
Feraht, un des volontaires de "l’école ouverte" © Radio France - Olivier Estran

Ils pourraient rester chez eux tranquillement à faire la grasse matinée, mais non, dès 9 heures du matin ils retrouvent leurs salles de classe, leurs cahiers et leurs crayons. Ce sont les grandes vacances, mais en Côte-d'Or, quatre écoles, sept collèges et le lycée professionnel de Montbard ouvrent leurs portes pour des séances de révisions le matin. L'après-midi en revanche, c'est sortie sportive, ciné ou bowling entre copains.

La formule a séduit une petite quarantaine d'élèves du collège Le Chapitre à Chenôve, dans l'agglomération de Dijon. "Moi je viens pour les activités de l'après-midi, confie Feraht qui achève son année de sixième, mais si on veut avoir droit aux sorties de l'après-midi, il faut aussi venir le matin. C'est un peu ennuyant sourit -il, mais c'est bien, le matin par exemple , on fait des maths, on a une récré, et après on fait du français." Devoir sous le nez, il attend la lecture du jour "Les vacances du Petit Nicolas", le coup de cœur de toute la classe. Et il sait déjà qu'à la rentrée prochaine il s'inscrira en classe de latin.

La récompense de ces efforts ? L'après-midi, le collège les emmène faire de l'accrobranche , du kayak, du bowling ou une sortie au ciné. "Des choses que je ne pourrai pas faire si je n'étais pas là, assure Feraht, mon père travaille et puis ce ne serait pas facile."

Apprendre en se faisant plaisir

Dans une salle voisine, tout le monde est regroupé autour de la même table, masque sur le nez. Ici on travaille sa grammaire en s'amusant. "C'est le jeu du Bescherelle", explique Mehdi. "On lance les dés, et on tire des questions , si on répond juste on avance vers la case vacances, sinon on recule vers celle de la rentrée des classes."

Revoir sa grammaire et ses conjugaisons en s'amusant
Revoir sa grammaire et ses conjugaisons en s'amusant © Radio France - Olivier Estran

Case numéro cinq : "quel est le passé composé du verbe siéger ?" Hanna répond sans hésitations, et c'est reparti pour un tour. "Nous aussi, nous sommes volontaires pour être là, souligne Marie Povéda leur professeur de français, et croyez moi, oui c'est un bonheur. On apprend de manière détendue, et je découvre des élèves qui seront avec moi l'année prochaine en quatrième."

Se faire plaisir, apprendre et prendre confiance en soi, c'est tout l'enjeu de cette opération "école ouverte". Charlotte sur la tête et blouse blanche, Saïda met la main à la pâte. C'est son tour avec ses camarades de préparer les repas qui seront servis au repas de midi.

Ce sont les élèves qui préparent le repas de midi
Ce sont les élèves qui préparent le repas de midi © Radio France - Olivier Estran

"Je croyais que j'allais  regretter de m’être inscrite ici, mais pas du tout", c'est très bien sourit-elle. "Je croyais que la cuisine était réservée aux classes adaptées de SEGPA, mais non, c'est vraiment bien d'en faire. Là on prépare une salade composée avec des morceaux de pain d'épices, il y aura du poulet parfumé et en dessert des fruits au sirop avec de la crème. Chez moi, je serai restée sans rien faire, ici je peux découvrir."

Tout le monde a le sourire, à commencer par le proviseur Abdelbasset Louali  "Quand on les voit avec un tel enthousiasme c’est gagné, et surtout ça les réconcilie avec l’école ; le confinement a été très dur pour certains. Ça leur remet le pied à l'étrier. Moi de les voir comme ça, ça me fait chaud au cœur." L’opération "école ouverte" se poursuit jusqu’à la fin de la semaine, mais à Chenôve les élèves peuvent rejoindre leurs camarades à tout moment. Une autre session aura lieu dans les établissements de Côte-d'Or  la semaine du 24 au 28 aôut.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess