Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Cormicy, des parents d'élèves se mobilisent contre une fermeture de classe

mardi 5 mars 2019 à 16:33 Par Victorien Willaume, France Bleu Champagne-Ardenne

Une classe de l'école primaire de Cormicy, près de Reims, est menacée de fermeture à partir de la rentrée prochaine (2019/2020). Des parents ont décidé de se mobiliser ce mardi contre cette décision, en présentant une pétition devant l'école.

Ce mardi, la pétition sur Internet a recueilli quelque 300 signatures.
Ce mardi, la pétition sur Internet a recueilli quelque 300 signatures. © Radio France - Victorien Willaume

Cormicy, France

"Non à la fermeture de classe." C'est ce qu'on peut lire sur une banderole près de l'école primaire de Cormicy, dans la Marne. Une classe de l'école (sur six, au total) est en effet menacée de fermeture à partir de la rentrée prochaine (2019/2020). 

L'Inspection académique l'a annoncé aux parents il y a un peu plus d'une semaine. Ce n'est bien sûr pas la seule menacée de fermeture, comme nous l'apprenions le mois dernier au moment de l'annonce de la carte scolaire

Rapidement, des parents ont décidé de se mobiliser contre cette décision. L'Association autonome des parents d'élèves de Cauroy et Cormicy (AAPEC) est à la tête de cette fronde. Des affiches revendicatives sont notamment accrochées aux abords de l'école.

Décision définitive attendue le 12 mars 

Et ce mardi, à 8h et à 17h, les parents mécontents ont manifesté devant l'école en proposant aux parents de signer une pétition. Une pétition a également été lancée sur Internet, elle a collectée pour le moment quelque 300 signatures. 

Christelle Elingk est présidente de l'AAPEC, et maman de deux enfants scolarisés dans l'école de Cormicy. Pour elle, il n'y aura pas de problème à la rentrée prochaine, les effectifs de professeurs seront suffisants pour faire classe aux élèves, car il y aura moins d'enfants scolarisés. 

Pour le moment, l'école primaire de Cormicy compte 6 classes.  - Radio France
Pour le moment, l'école primaire de Cormicy compte 6 classes. © Radio France - Victorien Willaume

Mais c'est par la suite que ça va se compliquer : "Il y a une expansion prévue au niveau de notre village de 30 logements, et 20 parcelles à vendre sur Cauroy, et donc forcément des enfants vont arriver. Et quand on aura besoin de rouvrir la classe, ça va être très difficile à obtenir", estime-t-elle. 

Avoir une classe en moins ne peut que dégrader les conditions scolaires des enfants selon Christelle Elingk : "On a de plus en plus d'élèves en difficultés, des enfants qui ont besoin d'une AVS (auxiliaire de vie scolaire) en classe, et c'est nécessaire de ne pas surcharger les classes. Il faut tenir compte des besoins des enfants, et ils ont besoin d’être peu nombreux par classe pour avoir un bon développement pédagogique.", explique-t-elle. 

Les parents mécontents seront normalement reçus ce vendredi à la DSDEN pour rencontrer l'inspecteur académique, et lui expliquer leur point de vue. La décision définitive quant à l'avenir de cette classe doit être rendue le 12 mars. 

La décision définitive doit être rendue le 12 mars.  - Radio France
La décision définitive doit être rendue le 12 mars. © Radio France - Victorien Willaume