Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Craponne-sur-Arzon : une école totalement rénovée grâce au legs de sa généreuse habitante

En septembre 2018, Marguerite Vallade, 96 ans, décède et lègue plus d'un million d'euros à sa commune de Craponne-sur-Arzon (Haute-Loire). Avec ces consignes : que son nom reste dans l'histoire du village et qu'une partie de l'argent serve à rénover le groupe scolaire. Son voeu est désormais exaucé.

La directrice de l'école primaire, Florence Rey, dans sa salle de classe flambant neuve.
La directrice de l'école primaire, Florence Rey, dans sa salle de classe flambant neuve. © Radio France - Bastien Munch

Craponne-sur-Arzon, France

"Le père Noël est passé à l'école de Craponne !" Florence Rey est euphorique. La directrice de l'école primaire de Craponne-sur-Arzon énumère toutes les rénovations dont a bénéficié sa salle de classe. "Des volets électriques, des grandes armoires de rangement, un nouvel équipement numérique... Et puis surtout, la surface de ma salle de classe a doublé ! Elle fait maintenant près de 80 mètres carrés. Madame Vallade a permis d'accélérer ces travaux. On ne sait pas combien de temps ça aurait pris sans elle... Je suis très motivée pour attaquer la rentrée dans ces nouvelles conditions, je suis prête à signer pour 20 ans de plus !"

L'école maternelle aussi est très bien dotée pour cette rentrée. Des nouvelles tablettes numériques et pédagogiques pour les plus petits, des nouveaux jeux et même...un petit robot ! "Les enfants pourront lui donner des indications pour qu'il suive un chemin, cela leur donnera des notions d'orientation", indique Karine Beton, directrice de l'école maternelle. "Au-delà de ces nouvelles technologies, toutes les rénovations ont permis de rafraîchir un peu cette école. Elle était jusque-là un peu vieillissante, même les parents nous le disaient. On espère que ça va ramener un peu plus d'enfants..."

Tout l'argent du legs a déjà été utilisé

Les enfants aussi sont ravis de ce relooking. "Je trouve la nouvelle école très jolie", affirme Alison, 9 ans, qui va rentrer en CM2. "L'ancienne était un peu cassée..." Emmanuelle, sa mère, est aussi soulagée de ces nouveaux travaux, mais pour d'autres raisons. "Je suis assistante maternelle, donc je dois souvent emmener des enfants à cette école. Jusque-là, il y avait des escaliers devant l'entrée. Avec des poussettes doubles, parfois triples, ce n'était vraiment pas pratique. Maintenant, ils ont aménagé un petit chemin, et c'est vraiment génial !"

L'accès à l'école a été totalement réaménagé, notamment pour les personnes à mobilité réduite. - Radio France
L'accès à l'école a été totalement réaménagé, notamment pour les personnes à mobilité réduite. © Radio France - Bastien Munch

Tous ces travaux ont notamment été supervisés par le maire de Craponne-sur-Arzon, Laurent Mirmand. "Quand j'ai rencontré Madame Vallade, elle m'a confié qu'elle voulait qu'une grande part de son argent aille dans la rénovation du groupe scolaire, et que son nom y soit associé. C'est ce qu'on a fait, on va renommer l'école avec son nom. " 

Un million d'euros, pour une petite commune, ça n'est pas tant que ça"

En un peu plus d'un an, il a déjà écoulé tout le legs de la défunte dans des travaux. "Un million d'euros, pour une petite commune, on peut penser que c'est énorme, _mais ça n'est pas tant que ça_. Au total, avec les subventions, la seule rénovation de l'école a déjà coûté un million d'euros. Et puis surtout, tous ces travaux étaient déjà prévus. Ce don inattendu nous a permis d'accélérer nos projets, et il aura servi à ce que Madame Vallade souhaitait : rénover l'école, la maison de santé et l'église du village."

Le maire, Laurent Mirmand, a exaucé le voeu de Marguerite Vallade : rénover le groupe scolaire avec son argent. - Radio France
Le maire, Laurent Mirmand, a exaucé le voeu de Marguerite Vallade : rénover le groupe scolaire avec son argent. © Radio France - Bastien Munch
Choix de la station

France Bleu