Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Dijon : la rentrée scolaire sans se toucher et sans bisous

-
Par , France Bleu Bourgogne

Pas de masques de protection pour les jeunes enfants, mais cette rentrée scolaire à Dijon (Côte-d'Or) reste placée sous le signe des gestes barrières et des distances sociales. On vous explique ici ce qui est demandé aux élèves et aux parents.

A l’école maternelle Voltaire, les enfants ont dessiné les gestes barrières
A l’école maternelle Voltaire, les enfants ont dessiné les gestes barrières © Radio France - Olivier Estran

Ce sera une rentrée sans embrassades. Le port du masque ne s'applique pas pour les élèves avant la 6e, mais avec la reprise de l'épidémie , les gestes barrières sont maintenus dans toutes les écoles.

"Ce sera notre troisième rentrée avec de telles consignes, tempère Armelle Morlet est la directrice de l’école élémentaire du groupe scolaire Petit-Bernard (Il y a eu le déconfinement le 11 mai, puis une reprise plus générale le 2 juin). Ce troisième protocole sanitaire s’allège, tous les adultes porteront des masques et il faudra garder une distance d'un mètre entre les enfants dès que cela est possible. On  réclame toujours le lavage des mains et on  va éviter les grands regroupements importants. On aura donc plusieurs temps de recréation pour éviter que tout le monde soit dehors en même temps. Notre école élémentaire accueille 150 enfants."

"Les adultes ont plus peur que les enfants" - Nadia Gandrey, directrice d’école maternelle

Chez les tous petits la situation est un peu différente. "On ne nous impose pas que les enfants ne se touchent pas, commente Nadia Gandrey la directrice de l'école maternelle du groupe scolaire Petit Bernard. Par contre on va leur apprendre se laver les mains. Mais ça on l'a déjà fait au mois de juin avec des petites vidéos, et ça marche très bien. Je ne suis pas très inquiète, ce sont plus les adultes qui ont peur."

"Le plus compliqué va être d'éviter le brassage entre les parents et les enfants. Ça me semble difficile de laisser les parents à la porte de l’école. Généralement, ils accompagnent leurs enfants dans la salle de classe pour la première rentrée. On va sans doute devoir échelonner, pas tous les parents en même temps, mais leur réserver un temps de dix minutes par petits groupes. On va s'organiser comme ça." 

"Chacun dans sa bulle" les gestes barrières expliqués aux plus petits
"Chacun dans sa bulle" les gestes barrières expliqués aux plus petits © Radio France - Olivier Estran
Choix de la station

À venir dansDanssecondess