Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

A Gien, des cas de Covid-19 dans un lycée, deux classes placées à l'isolement

-
Par , France Bleu Orléans

Deux classes du lycée professionnel Marguerite-Audoux, à Gien (Loiret) sont placées à l'isolement, après la détection de plusieurs cas positifs de Covid-19 dans l'établissement. Des enseignants et personnels sont également concernés. Le nombre de cas augmente sensiblement ces derniers jours.

Lycée Marguerite Audoux, à Gien, dans le Loiret
Lycée Marguerite Audoux, à Gien, dans le Loiret - Capture d'écran Google maps

Les services de l'éducation nationale et de l'agence régionale de santé surveillent avec la plus grande attention la situation du lycée professionnel Marguerite-Audoux, à Gien. A ce jour, indique le directeur académique des services de l'éducation nationale dans le Loiret Philippe Ballé, "une vingtaine de cas positifs au Covid-19 ou de cas positifs à risques sont recensés". Il confirme ainsi une information de La République du Centre.

Deux classes à l'isolement

Les premiers cas sont apparus le 14 janvier, indique le DASEN du Loiret, et "comme le veut le protocole sanitaire, nous avons procédé à la mise en éviction de deux classes pour sept jours, une classe de première et une de terminale". Des personnels administratifs et des enseignants du lycée Marguerite-Audoux sont également concernés et placés eux aussi à l'isolement.

"On a un nombre de cas positifs et de cas contact identifiés qui augmente sensiblement ces derniers jours", explique Philippe Ballé, y compris parmi les personnels de direction de l'établissement giennois. Il précise que les personnes positives au Covid-19 "vont bien".

Dépistage organisé sur place ce jeudi

M. Ballé évoque une situation évolutive et suivie de très près, plusieurs fois par jour. Et ce jeudi, une équipe mobile de l'éducation nationale se rendra dans l'établissement afin de procéder à des tests antigéniques auprès des personnels du lycée volontaires, soit 60 à 80 personnes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess