Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

A l’université à Lorient, un cours sauvage en présentiel pour des étudiants en troisième année

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

À Lorient, des étudiants de 3e année ont assisté à un cours organisé sans autorisation dans les locaux de l'Université de Bretagne Sud par une maîtresse de conférence en géographie. Une leçon à la demande des étudiants, pour "remédier à leur solitude".

Le cours a été organisé dans le respect des gestes barrières.
Le cours a été organisé dans le respect des gestes barrières. - L' un des étudiants

C'est le monde à l'envers. Les étudiants ne se rebellent plus en séchant les cours pour aller dans la rue. Ils se rebellent en bravant les consignes et en venant assister à un cours à l'université. À Lorient, Florence Gourlay, maîtresse de conférence en géographie, a accueilli 18 étudiants lundi et une trentaine mardi, dans les locaux de l'Université de Bretagne Sud. 

Montrer à l'institution " que c'est possible"

Jeudi 14 janvier, le premier ministre, Jean Castex a autorisé les étudiants en première année à assister à des travaux dirigés en demi-jauge à compter du 25 janvier, mais pour l'instant, pas question pour les classes de 3ᵉ année. 

C'est donc en toute connaissance de cause que Florence Gourlay a accédé aux demandes des étudiants." Il faut remédier à la solitude des étudiants pendant l’épidémie", explique-t-elle, " les gestes barrières sont respectés, la salle est grande, les étudiants laissent au minimum une table entre eux et portent évidemment le masque. Il faut montrer à l'institution que c'est possible".  

Une initiative désapprouvée par la présidence de l'Université

La présidente de l'Université de Bretagne Sud a désapprouvé cette initiative. Virginie Dupont a rappelé qu’elle s’est exprimée pour un retour le plus rapide possible de tous les étudiants en présentiel, mais qu'elle ne peut  pas soutenir de telles initiatives individuelles.

Des manifestations d'étudiants dans plusieurs villes de France

Ce mercredi, des manifestations d'étudiants ont lieu dans plusieurs villes de France pour réclamer un retour en cours.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess