Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Laval, des lycéens profitent de leurs vacances pour tester l'université

-
Par , France Bleu Mayenne

L'Université Catholique de l'Ouest à Laval organise le 19 février une opération "Testez l'université". Une quarantaine de terminales mayennais sont venus, sur leurs vacances, assister à des cours, rencontrer les professeurs et les étudiants pour savoir s'ils se dirigeaient dans la bonne voie.

Des lycéens de la Mayenne et même de la Sarthe et de l'Ille-et-Vilaine ont suivi un cours d'histoire ou d'infographie à l'UCO de Laval.
Des lycéens de la Mayenne et même de la Sarthe et de l'Ille-et-Vilaine ont suivi un cours d'histoire ou d'infographie à l'UCO de Laval. © Radio France - Aurore Richard

La fac, une prépa, une formation professionnelle, etc. C'est compliqué de savoir quoi faire après la terminale. Les jeunes ne doivent pas trop traîner car les inscriptions sur la plateforme Parcours Sup se terminent le 2 avril

Certains jeunes mayennais ont donc pris du temps sur leurs vacances, ils ont "testé l'université" le 19 février. Ils ont participé à une demi-journée d'intégration à l'UCO, l'Université Catholique de l'Ouest à Laval. Ils étaient une quarantaine à suivre un cours avec les étudiants, un bon moyen de savoir si c'est vraiment fait pour eux.

En immersion dans un cours d'infographie ou d'histoire

Mohamed est en terminale à Mayenne, il a suivi son tout premier cours d'infographie. "Ils nous ont montré comment ils faisaient pour modéliser un bateau volant. C'est assez compliqué parce que je ne connais pas le logiciel", explique ce lycéen de 18 ans. 

Théo qui fait la prépa infographie est là pour le rassurer. Lui non plus, il n'avait jamais touché ce logiciel avant. "Au premier semestre, on a modélisé un escalier, c'est une forme générique parce que c'est la répétition d'une même forme donc il n'y a pas trop de problèmes pour la prise en main la première année", analyse Théo. 

Cette opération dure une demi-journée et cette année, elle réunit une quarantaine de lycéens.
Cette opération dure une demi-journée et cette année, elle réunit une quarantaine de lycéens. © Radio France - Aurore Richard

Mohamed en a aussi profité pour poser une autre question sur les débouchés, puisqu'il sait déjà qu'il veut travailler dans les jeux vidéos. 

D'autres ne voient pas aussi loin. Inès par exemple s'inquiète avant tout du passage du lycée à l'université, de l'autonomie que cela implique. Elle est en terminale professionnelle, en gestion et elle souhaite désormais entreprendre une licence d'histoire à l'UCO de Laval, elle est donc venue suivre un cours de cette matière. 

C'est une grande marche. Les profs m'ont prévenue que cela allait être dur donc je viens tester, voir si je suis assez qualifiée. Je suis rassurée car on me dit qu'il y a beaucoup d'accompagnement ici

Cet encadrement se paye, c'est un peu plus cher que l'université publique. Pour la licence d'infographie, une année coûte entre 5 000 et 7 000 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess