Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Montbéliard, les apprentis cuisiniers doivent composer avec des restaurants fermés

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Encore une promo Covid. Les élèves adultes du CAP cuisine du CFA du Pays de Montbéliard sont condamnés à un stage en restaurant tronqué. Quand ils réussissent à décrocher un stage, ce qui n'est pas toujours le cas. En jeu : la réussite au CAP et leur profil pour la recherche d'emploi.

Une partie des élèves adultes en CAP Cuisine au CFA du Pays de Montbéliard
Une partie des élèves adultes en CAP Cuisine au CFA du Pays de Montbéliard © Radio France - Christophe Beck

Difficile de se préparer au métier de cuisinier en alternance, quand la période en restaurant se déroule dans un établissement fermé. Les élèves adultes du CAP cuisine au CFA du Pays de Montbéliard à Bethoncourt désespèrent de ne pas pouvoir exercer leurs apprentissages auprès d'un patron.  En cette période de crise sanitaire, les stages sont plus rares qu'à l'habitude. 

Et quand, il y a stage, c'est dans un restaurant fermé, sans dressage, sans coup de feu et sans service. La partie pratique de la formation au CFA passe à la trappe. Du coup, ces apprentis adultes craignent de perdre leur année. D'autant que leur formation se résume en tout et pour tout à huit mois au CFA incluant les périodes de stages.

Avec le Covid, le stage de six semaines en restaurant est réduit à zéro 

"Les six semaines que je devais passer en entreprise, je vais apprendre zéro" déplore Katia, déléguée de cette classe adulte de cuisine au CFA du pays de Montbéliard. "Le jour de l'examen, tout ce qu'on devait apprendre pendant cette période là, on ne l'aura pas. Et quand on va sortir de l'école, notre employeur potentiel devra constater qu'à cause du Covid, on a rien fait sur le volet pratique de notre formation." 

Katia lance un appel aux restaurateurs

Le formateur du jour, Christian Aubry, confirme : "Ici, on les forme. On leur apprend les gestes et la technique. Ce serait bien qu'en restaurant, ils développent cette technique et ces gestes habituels". 

Le traiteur, c'est bien, mais ce n'est pas la restauration

Et les alternants chanceux qui ont décroché un rare stage sont souvent cantonnés à une activité traiteur comme Amar : "On ne touche pas à la réalité de la restauration, comme la décoration des plats ou le contact de la clientèle" 

Le CFA du Pays de Montbéliard "va réfléchir à une formation renforcée pour palier ce stage tronqué", nous indique Fabrique Piguet, responsable de la communication de l'école. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess