Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Nantes, le blocus des étudiants est illimité mais pas total

mercredi 4 avril 2018 à 17:25 Par Pascale Boucherie, France Bleu Loire Océan

A Nantes le blocus de l'université par des étudiants opposés à la loi ORE est illimité, mais pas total. Il concerne une partie du campus du Tertre. D'après nos calculs cela représente 11 500 étudiants, soit 30% des effectifs totaux de l'université de Nantes. La Présidence parle de seulement 20%.

Université de Nantes (photo d'illustration).
Université de Nantes (photo d'illustration). © Maxppp -

Nantes, France

Rien à signaler en Droit et Sciences Eco. RAS non plus en Sciences et Techniques, Médecine, Pharma, Staps et jusque dans les IUT où tout fonctionne normalement. Il y a bien eu une assemblée générale en Sciences ce mercredi après-midi mais elle était purement informative,  il n'y a pas de trace de barricade sur le campus Lombarderie. 

Le personnel de l'université continue de travailler

C'est sur le campus du Tertre que la grogne est palpable et visible. Les étudiants sont mobilisés contre la loi ORE (Ouverture et Réussite des Etudiants) qui réforme l'accès à l'université. Aucun cours en Lettres et Sciences Humaines, accès aux bâtiments impossible, du matériel de chantier bloque les entrées principales. Pour autant la vie sur le campus du Tertre continue : le pôle étudiant, le restaurant et la bibliothèque universitaire restent ouverts. Les parkings aussi sont pleins. Car le personnel continue d'avoir accès aux bâtiments. Même ceux barricadés. Ils passent par des entrées annexes laissées ouvertes à leur attention par les grévistes.

Plusieurs milliers d'étudiants concernés par le blocus

Combien sont-ils ces étudiants concernés par le blocus, sans cours ni examens ? France Bleu Loire Océan a fait le compte filière par filière.

Sur le campus du Tertre, sont fermés par des barricades : Lettres, Langues et Art qui regroupe quelques 5500 étudiants (5473) ainsi que Sciences Humaines et Sociales qui en compte 6000 (5970). Restent ouverts : Droit et Sciences-Eco. Ce qui nous donne, si on se réfère aux effectifs étudiants les plus récents -ceux de l'année passée -, quelques 11500 étudiants impactés par le blocus illimité.  Soit environ 30% de l'effectif global.

La Présidence parle de 7500 étudiants impactés

Le chiffre officiel fourni par la Présidence est inférieur. Sur ces 11500 elle en enlève 4000 dont 400 doctorants qui se trouvent explique t'elle sur d'autres sites que celui du Tertre, la Roche-sur-Yon notamment. Elle obtient ainsi le nombre de 20% d'étudiants impactés par le blocus illimité. La présidence de l'université de Nantes travaille en ce moment à trouver des solutions pour assurer des cours à distance et  reporter les dates des examens.

L'université de Nantes compte 38 000 étudiants.