Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

À Paris, les enseignants du lycée Rabelais dénoncent un état d'abandon "dangereux"

-
Par , France Bleu Paris

Dans cet établissement du 18ème arrondissement, les conditions d'accueil des élèves se dégradent disent les profs qui craignent désormais un accident. Des blocs de béton se détachent de la façade, et la sécurité incendie fonctionne mal.

L’entrée du lycée Rabelais dans le 18ème arrondissement de Paris
L’entrée du lycée Rabelais dans le 18ème arrondissement de Paris © Radio France - Faustine Calmel

Paris 18, Paris, France

Des morceaux de béton "d'une dizaine de centimètres de diamètre" raconte Pierre-Etienne Barbier, enseignant de sciences économiques et sociales au lycée Rabelais, "comme un petit melon. Si ces bouts tombent du haut du quatrième étage, ils peuvent vraiment blesser des gens". Pour éviter un accident, des filets horizontaux ont été accrochés ici et là sur la façade, des passerelles mises en place dans la cour. "Mais c'est du bricolage" se désole son collègue d'anglais, Olivier Romain.

Manifestation devant le Conseil régional à Saint-Ouen

Pour protester contre cette situation, mais aussi l'alarme incendie qui fonctionne mal, et l'absence depuis 2007 de diagnostic amiante, l'équipe enseignante et des parents d'élèves vont manifester ce mercredi devant le Conseil régional d'Ile-de-France à Saint-Ouen. Au moment où le proviseur du lycée sera reçu.

"Cela fait des années que l'on demande un calendrier pour une rénovation des bâtiments, ou au moins des informations, mais rien" assure Olivier Romain. "Depuis cinq ans j'assiste aux conseils d'administration du lycée et je n'ai jamais vu un représentant de la Région, pourtant propriétaire des bâtiments et en charge des lycées".

L'enseignant se désole, et regrette que cela se passe dans l'unique lycée général du 18ème arrondissement. "Nous sommes le seul bâtiment de tout cet îlot à ne pas avoir été rénové depuis 1973. Pour travailler dans de bonnes conditions et bien apprendre, il faut aussi se sentir bien dans son établissement".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu