Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

A Poitiers, un job-dating pour recruter des enseignants

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu

Pour la première fois, le Rectorat de l'académie de Poitiers a organisé, avec Pôle Emploi, un job-dating pour recruter des professeurs contractuels. Une méthode critiquée par les syndicats d'enseignants.

Quatre agents de Pôle Emploi ont reçu les candidats pendant une dizaine de minutes chacun.
Quatre agents de Pôle Emploi ont reçu les candidats pendant une dizaine de minutes chacun. © Radio France - Marie Dorcet

Poitiers, France

Ils sont étudiants, chômeurs, ou en reconversion professionnelle.  Une soixantaine de candidats s'est présentée hier à la Maison des Etudiants de Poitiers pour le job-dating organisé par Pôle Emploi à la demande du Rectorat.  Informés par Pôle Emploi via des offres, des affiches ou encore les réseaux sociaux, tous sont arrivés avec CV, lettre de motivation et diplômes à la main, pour un entretien d'une dizaine de minutes. Une initiative qu'ils jugent positive. 

Les syndicats bondissent

Les professeurs contractuels remplacent les titulaires en cas d'absence (congé maladie ou maternité par exemple).  Pour les syndicats, augmenter le nombre de contractuels, qui n'ont pas nécessairement une formation dans l'enseignement, témoigne d'une gestion entrepreneuriale de l'Education Nationale.

Dans un communiqué, le SNES-FSU, syndicat d'enseignants, dénonce "Des enseignants, dont le métier devient un petit job au rabais, mais aussi des élèves, dont la formation n'est pas jugée comme une affaire sérieuse".

On appelle ça la "loi de destruction de la fonction publique", Sven Walter, représentant SNES-FSU dans la Vienne. 

Une nouvelle forme de recrutement, le même fonctionnement

De son côté, les Rectorat se veut rassurant : si le job-dating est une première, il s'agit surtout d'une prise de contact avec les candidats. Leurs dossiers seront étudiés par un inspecteur pédagogique de la discipline concernée. Ils seront ensuite formés à enseigner devant une classe, comme les autres contractuels jusqu'à présent.