Éducation DOSSIER : Les Bonnes Ondes

A Sens, le golf n'est pas qu'un sport, on y apprend aussi les maths et la physique

Par Renaud Candelier, France Bleu Auxerre jeudi 5 octobre 2017 à 5:00

Au practice de golf du Sénonais, les élèves du collège Mallarmé de Sens se sont essayés au putting et au swing
Au practice de golf du Sénonais, les élèves du collège Mallarmé de Sens se sont essayés au putting et au swing © Radio France - Renaud Candelier

C'est un sport plein de vertus que découvrent en ce moment des élèves de cinquième du collège Mallarmé à Sens (Yonne). Leurs professeurs ont choisi de les initier au golf pour travailler au passage, la concentration, l'anglais et même les maths et la physique

La vingtaine d'élèves de la classe de 5e5 du collège Mallarmé de Sens (Yonne) ont passé hier une matinée au practice de golf du Sénonais. Une première pour beaucoup d'entre eux. Cette sortie studieuse et matinale ne les a pas empêché de s'amuser. Ils ont découvert les deux principales techniques, le swing et le putting, l'art de mettre la balle dans le trou avec le moins de coups possibles. "Trois coups" note l'un des élèves, "au total, nous on est à seize." "Ah, il faut compter ?" s'interroge un de ses camarades. "Mathis, depuis tout à l'heure on ne compte pas !"

En été les balles volent 20% du plus haut

Et voilà, dès qu'il s'agit de faire des maths bizarrement les collégiens ont la tête ailleurs. Pourtant face au professeur de golf, Nicolas Belloncle, leurs questions relèvent du cours de physique: "S'il y a du vent et qu'on lance la balle, c'est bien ?" "C'est plus dur" répond le professeur "il faut être à l'écoute de ce qui se passe autour de nous. C'est-à-dire, le vent, la pluie aussi peu ralentir les balles. Par exemple en été, l'air est plus chaud, les balles volent beaucoup plus. Pratiquement à 20% de plus."

Swing ou shot, ce sont des mots qu'ils peuvent réutiliser dans un autre contexte que celui du golf

Sans récréation, les apprentis golfeurs passent de la physique au cours d'anglais. "Swinguer, ça veut quoi en anglais ?" interroge Nicolas Belloncle. Les réponses fusent chez les élèves: "un shoot ? ça veut dire danser, bouger, etc." "Non, ça ne veut pas dire taper, frapper, cogner, ça veut dire balancer." Leur professeur d'anglais Muriel Péché écoute avec attention ses élèves: "ça leur permet de voir qu'autour d'eux il y a beaucoup d'anglais et que ça peut leur servir. Ils ont parlé de "swing", de "shot" ce sont des mots qu'ils peuvent réutiliser dans un autre contexte que celui du golf."

"Il faut être à l'écoute de ce qui se passe autour de vous, c'est à dire la pluie, mais aussi le vent" - REPORTAGE

Le golf reste avant tout un sport, mais un sport de concentration. Et c'est déconcertant pour beaucoup d'élèves plutôt habitués et amateurs de sports collectifs explique le professeur d'EPS, Sébastien Rabier: "le golf est un sport où il faut être hyperconcentré, avec un gros respect de la personne qui frappe. Le but du jeu, c'est se taire quand le copain frappe. Il y a beaucoup d'enfants ici qui sont footballeurs et pour eux, il faut extérioriser." Autant de découvertes qui seront approfondies dans le silence de la salle de classe.

  - Aucun(e)
- créative commons - babsy