Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Boutique pour enfants "engagée, unisexe et non-genrée" : à Strasbourg, JOY affiche la couleur

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

C'est un projet dont on vous parlait il y a un an sur France Bleu Alsace, et qui vient d'éclore. À 27 ans, Joy Fleutot a ouvert début décembre une boutique unique à Strasbourg : des jouets et vêtements unisexe. Ici, on n'impose pas de rose aux filles ou de bleu aux garçons.

A Strasbourg, Joy Fleutot a ouvert début décembre 2019 une boutique pour enfants unisexe : les jouets, vêtements et livres sont non-genrés.
A Strasbourg, Joy Fleutot a ouvert début décembre 2019 une boutique pour enfants unisexe : les jouets, vêtements et livres sont non-genrés. © Radio France - Solène de Larquier

Strasbourg, France

Au 46 de la colorée et bien nommée rue du jeu-des-enfants à Strasbourg, un panneau indique une boutique au fond d'une cours. Il donne le ton : "boutique engagée, unisexe et non-genrée." À l'entrée de Joy kids concept store, un espace café accueille les parents et une cabane attend les enfants. Derrière, tout est sélectionné par Joy Fleutot, comme ce mémory des métiers : "À chaque fois la paire à trouver ce sera par exemple un danseur et une danseuse. Ça peut paraître bête mais c'est on a besoin de dire 'tu es un garçon, tu as le droit de devenir danseur, ça existe" explique-t-elle. La gérante de 27 ans propose des jeux en bois ou encore pour découvrir l'électronique où l'on doit confectionner son jeu de A à Z.  

A Strasbourg, Joy Fleutot a ouvert début décembre 2019 une boutique pour enfants unisexe : les jouets, vêtements et livres sont non-genrés. - Radio France
A Strasbourg, Joy Fleutot a ouvert début décembre 2019 une boutique pour enfants unisexe : les jouets, vêtements et livres sont non-genrés. © Radio France - Solène de Larquier

Ici, vous l'aurez compris : pas de rayon filles-garçons. Ce sont ses études de commerce et de marketing qui ont inspiré cette Mosellane : "On apprenait que pour cibler sa clientèle, il fallait la segmenter en plusieurs cases et ça commençait pas le sexe. Je me suis rendue compte que plus l'âge était bas, plus les stéréotypes étaient grands. Le rose pour les filles et le bleu pour les garçons, que ce soit pour les vêtements ou les jouets, il n'y a que chez les enfants que l'on voit une démarcation aussi importante."  

Découverte de JOY Concept, une boutique pour enfants unique en son genre à Strasbourg

"Il faut se demander ce que l'on apprend à nos enfants avec tel ou tel jeu" - Joy Fleutot

Or cette démarcation a ensuite des conséquences sur le développement de l'enfant selon Joy Fleutot : "Si on joue à la poupée, on va développer de l'empathie, s'occuper des autres, le langage aussi car on lui parle, idem si on joue à la marchande. Alors qu'en jouant aux pompiers, aux puzzles ou mécano, on va développer des compétences mathématiques, le courage, le dépassement de soi. Tout ça ce sont des qualités importantes qu'on soit un homme ou une femme, donc un garçon ou une fille" affirme la jeune gérante qui a préparé ce projet pendant plus d'une année avant de le voir éclore juste avant Noël. Trouver un local ou les financements n'a pas été simple.

Donner le biberon ou allaiter, à chacune son choix. - Radio France
Donner le biberon ou allaiter, à chacune son choix. © Radio France - Solène de Larquier
A Joy Concept, les rayons ne sont pas organisés par genre mais par âge (23 décembre 2019, Strasbourg) - Radio France
A Joy Concept, les rayons ne sont pas organisés par genre mais par âge (23 décembre 2019, Strasbourg) © Radio France - Solène de Larquier

À la caisse, Isaure achète justement un livre intitulé "j'aime pas les poupées" : "Pour ma fille de 8 ans, qui joue à des jeux de garçons en permanence et qui à chaque fois se fait offrir des poupées et ça l'embête. Le problème en fait ce ne sont pas les enfants mais les adultes, alors j'ai envie de lui dire qu'elle a le droit de ne pas aimer les poupées et qu'il y a même un livre qui le disent." Signe du hasard, Isaure est entrée par hasard dans la boutique car sa fille s'appelle Joy.

Les livres ont une place importantes à Joy Concept (23 décembre 2019, Strasbourg). - Radio France
Les livres ont une place importantes à Joy Concept (23 décembre 2019, Strasbourg). © Radio France - Solène de Larquier

Les livres ont d'ailleurs une grande importance dans la boutique, Joy Fleutot a sélectionné des thèmes qui lui sont chers comme le handicap ou l'environnement. Les sont durables et les vêtements éthiques. Joy Fleutot favorise les marques locales, comme une entreprise alsacienne qui fabrique des chaussons, même si les produits non-genrés viennent encore surtout de Scandinavie. Les prix sont moyens voire élevés, plus chers qu'un magasin de jouets classique, mais c'est le pari de la jeune femme : "Ce sont des jouets solides, de qualité, idem pour les vêtements et comme ils ne sont pas genrés, vous pourrez les conserver pour les petits frères et sœurs. Car le marketing actuel vous dit que si vous avez pris un vélo bleu pour votre fils, il faudra ensuite acheter le même vélo en rose pour votre fille, c'est ça aussi la conséquence du marketing genré."

Une cabane avec un espace jeu attend les enfants à Joy Concept (23 décembre 2019, Strasbourg) - Radio France
Une cabane avec un espace jeu attend les enfants à Joy Concept (23 décembre 2019, Strasbourg) © Radio France - Solène de Larquier
A l'entrée de Joy Concept store, un espace café accueille les parents (23 décembre 2019, Strasbourg). - Radio France
A l'entrée de Joy Concept store, un espace café accueille les parents (23 décembre 2019, Strasbourg). © Radio France - Solène de Larquier
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu