Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Une classe de CP dédoublée reçoit la visite du recteur à Toulon

-
Par , France Bleu Provence

Richard Laganier, nouveau recteur de l'Académie de Nice, a réservé sa première visite dans le Var à une classe de CP dédoublée du quartier Sainte-Musse à Toulon. Selon l'enseignante, les 12 élèves de CP ont trois mois d'avance sur les apprentissages.

Une classe de CP dédoublée à l'école Marius-Longepierre de Toulon
Une classe de CP dédoublée à l'école Marius-Longepierre de Toulon © Radio France - Sophie Glotin

Toulon, France

Pour sa première visite dans le Var, Richard Laganier, le nouveau recteur de l'Académie de Nice, a choisi l'école Marius-Longepierre, située dans le quartier Sainte-Musse de Toulon. Cette école fait partie du "réseau d'éducation prioritaire" (REP+) et bénéficie du dédoublement des CP depuis la rentrée 2017 et des CE1 depuis la rentrée 2018. Dans le Var, 120 classes en tout sont concernées par cette mesure, une des premières prises par Emmanuel Macron après son élection. 

La classe de CP de l'école Marius-Longepierre de Toulon ne compte que 12 élèves. Le matin, après des révisions collectives, la maîtresse peut s'isoler avec deux ou trois enfants pour, par exemple, travailler la lecture. Chacun leur tour, les élèves lisent un passage et l'enseignante les corrige, les aide dès qu'ils "butent" sur un mot. Pendant ce temps, les autres enfants travaillent en autonomie, dans un silence remarquable. Chloé, Nadia, Nassim, Jana... Dès qu'ils ont fini leur travail, les élèves changent d'atelier et circulent librement dans la classe. Il faut dire qu'il y a de l'espace : la salle est clairsemée puisqu'elle ne compte que 12 petits bureaux.

Trois mois d'avance sur les apprentissages

Nathalie Regnault, la professeur des écoles, salue le dispositif : "J'ai du temps... et j'ai les moyens au quotidien d'évaluer les progrès de mes élèves. Il y a beaucoup d'intimité dans la classe, les enfants progressent à leur rythme. Et les résultats sont là ! Ils ont environ trois mois d'avance sur les apprentissages." Même satisfaction du côté des parents d'élèves. Selon Nelly, une maman "les enfants sont plus encadrés et dès qu'il y a une difficulté, l'enseignant est présent". Selon une enquête de l'Éducation nationale réalisée en janvier dernier, dans ces classes, la proportion des élèves en grande difficulté a baissé de 7,8 % en français et de 12,5 % en mathématiques.

Dispositif étendu au grande section

Selon l'Académie de Nice, une quinzaine de classes supplémentaires de CP et CE1 sera dédoublée à la rentrée prochaine. Le dispositif va d'ailleurs concerner d'autres classes, comme l'a annoncé Emmanuel Macron. "La mesure va effectivement s'étendre aux classes de grande section. C'est un enjeu fondamental pour l'avenir." précise Richard Laganier, recteur de l'Académie de Nice. Les syndicats enseignants, eux, craignent qu'en baissant les effectifs des grandes sections, CP et CE1, on surcharge toutes les autres classes.

Le recteur d'Académie suit attentivement l'extrait lu par la petite Chloé - Radio France
Le recteur d'Académie suit attentivement l'extrait lu par la petite Chloé © Radio France - Sophie Glotin
Les enfants de cette classe de CP dédoublée sont habitués à travailler en autonomie. Ici, le petit Sameer révise ses additions - Radio France
Les enfants de cette classe de CP dédoublée sont habitués à travailler en autonomie. Ici, le petit Sameer révise ses additions © Radio France - Sophie Glotin
Choix de la station

France Bleu