Éducation

Admission post-bac : le bachelier granvillais qui a obtenu plus de 18 de moyenne a enfin trouvé une solution !

Par Jacqueline Fardel, France Bleu Cotentin lundi 17 juillet 2017 à 18:14

87000 bacheliers toujours sans place à l'Université en France
87000 bacheliers toujours sans place à l'Université en France © Maxppp - Lionel VADAM/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN/MAXPPP

Son histoire est l'une des illustrations des aberrations du système d'orientations post bac APB. Titouan Le Pelley, jeune bachelier granvillais, a obtenu son bac avec mention très bien et se voit placer sur liste d'attente en filière STAPS, une des plus demandées

Titouan Le Pelley est l''un des meilleur bachelier de l'académie de Caen. Cet ancien élève du lycée La Morandière de Granville, a obtenu son bac avec mention très bien avec 18, 34 de moyenne. Un très bon dossier qui n'a pas empêché son placement sur liste d'attente en filière STAPS, une des plus demandées.

Il fera sa rentrée en fac de physique

Mais le jeune homme, fan de hand, a finalement eu un contact direct avec la fac de Caen, qui dès la rentrée devrait régulariser les choses. Elle lui promet une place en STAPS, dès qu'une place se libère, sans donner de délai. Titouan est confiant et espère intégrer la filière un ou deux mois après la rentrée. En attendant il a accepté le vœu validé sur APB : il fera sa rentrée en fac de physique.

Titouan n'a pas voulu se décourager mais il reste encore beaucoup de bachelier sans affectation, 87 000 en France, mais concernant la Manche, l'académie de Caen n'a pas de chiffres "arrêtés" pour l'instant, alors que les futurs étudiants ont jusqu'au mercredi 19 juillet pour actualiser leur vœux sur le fameux site APB, d'admissions post bac

Des places vont se libérer

L'académie qui demande aux bacheliers qui ont obtenu une affectation de bien actualiser leurs vœux sur le site APB, ce qui veut dire refuser les souhaits qui ne les intéressent plus. Un geste qui permet de mettre à jour les données et donc de signaler les places disponibles.

Mais pour l'heure impossible de savoir dit l'académie dans quelles filières des places se libèrent. Tout ça se fait au compte goutte. I faut donc aller voir sur internet régulièrement et les bacheliers peuvent ensuite procéder à une nouvelle saisie de leurs vœux jusqu'au 25 septembre.

Noter qu'il existe aussi des sélections, des solutions hors dispositif APB. A Cherbourg par exemple, l'école supérieure des arts vient de décider d'organiser un second concours d'entrée.