Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Ajustements de rentrée : les classes qui ouvrent et qui ferment dans les Pyrénées-Orientales

mercredi 6 septembre 2017 à 15:08 Par Baptiste Guiet, France Bleu Roussillon

Deux jours après la rentrée scolaire, la direction départementale de l'Education Nationale a procédé à ses traditionnels ajustements d'effectif dans les écoles du département. Au final : huit fermetures de postes pour huit ouvertures.

© Maxppp - Bruno LEVESQUE

Perpignan, France

Les négociations entre l'Inspection Académique et les syndicats d'enseignants auront duré près de trois heures ce mercredi matin. On connaît désormais les arbitrages décidés en fonction des effectifs d'élèves dans les établissements. Il y aura huit fermetures de postes pour huit ouvertures.

Les écoles qui perdent un poste d'enseignant :

  • Saint-Laurent-de-la-Salanque : école élémentaire Joseph Cortada
  • Claira : école maternelle
  • Baixas : école élémentaire
  • Llupia : école élémentaire
  • Le Boulou : école maternelle
  • Perpignan : école élémentaire Victor Hugo
  • Perpignan : école maternelle Victor Hugo
  • Perpignan : école élémentaire Claude Simon

Les écoles qui gagnent un poste d'enseignant :

  • Elne : école élémentaire Françoise Dolto
  • Ortaffa : école maternelle
  • Ponteilla : école élémentaire
  • Pézilla-la-Rivière : école élémentaire
  • Saint-Féliu-d'Amont : école primaire
  • Montesquieu-les-Albères : école primaire
  • Canohès : école maternelle
  • Latour-Bas-Elne : école meternelle

De plus le syndicat SNUIPP annonce la fermeture de 17 postes affectés l'an dernier au dispositif "plus de maîtres que de classes". Ces postes ont servi à créer 22 classes de CP supplémentaires en zone REP+.