Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Amboise : à l'école George Sand, quatre enseignantes et la directrice en arrêt maladie

jeudi 19 avril 2018 à 17:02 Par Simon Soubieux, France Bleu Touraine

Des parents d'élèves de l'école George Sand d'Amboise ont manifesté ce jeudi matin à l'ouverture des grilles. Ils s'insurgent contre la situation actuelle de l'école : 4 enseignantes ainsi que la directrice sont en arrêt maladie. Il ne reste plus que deux institutrices pour 180 élèves.

Les parents d'élèves ont rencontré ce jeudi le directeur académique d'Amboise.
Les parents d'élèves ont rencontré ce jeudi le directeur académique d'Amboise. © Radio France - Simon Soubieux

Amboise, France

Sur les grilles de l'école primaire Georges Sand d'Amboise, la trentaine de parents venue manifester ce jeudi matin a accroché trois pancartes : "Parents inquiets", "Soutenons nos professeurs", "Que fait l'inspection académique ?".  Mardi soir dernier, un père d'élève a agressé verbalement une enseignante qui avait mis une punition à son enfant, avant d'agresser de la même manière la directrice. Résultat : les deux femmes se sont mis en arrêt maladie. Ce qui porte désormais à quatre enseignantes plus la directrice en arrêt. Il ne reste plus que deux enseignantes pour 180 élèves. 

Une trentaine de parents a manifesté ce jeudi matin devant les grilles de l'école.  - Radio France
Une trentaine de parents a manifesté ce jeudi matin devant les grilles de l'école. © Radio France - Simon Soubieux

Des élèves sans professeur

L'équipe pédagogique est décimée petit à petit, assommée par des enfants parfois difficiles à gérer, puis par le comportement de certains parents. "Sauf que les professeurs ne sont pas remplacés sur la durée", commencent ce parent d'élève. Aujourd'hui, cela concerne les deux classes de CP-CE2, les deux classes CM1-cm² ainsi que la classe de CE1. Les enfants qui n'ont plus de professeur sont dispatchés dans d'autres classes. "Cela fait des classes énormes de 45-50 élèves. C'est intenable pour nos enfants.", explique un papa. "Ma fille, quand elle rentre le soir à la maison, elle me dit qu'elle n'a rien fait de la journée, qu'elle a fait des dessins. Faire des dessins à l'école en Cm², ce n'est juste pas possible !".
Et le pire est à prévoir, pour cette mère dont l'enfant est en cm² : "Le résultat de tout ça, c'est que le programme n'est plus suivi. Nos enfants vont rentrer en 6ème avec de gros retards et des lacunes."

Des remplacements d'ici trois semaines ? 

Le directeur académique de la circonscription d'Amboise Patrick Seweryn est venu à la rencontre des parents. Il leur a assuré qu'il "fallait laisser du temps à l'inspection pour régler ce problème." Il leur promet que "des remplaçants seront assignés à l'école d'ici à la rentrée scolaire", dans trois semaines. 

Les parents ont demandé que l'école George Sand soit classée en réseau d'éducation prioritaire (REP +) pour débloquer plus de moyens. Demande refusée.