Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Après le confinement, des "vacances apprenantes" pour les élèves de Gironde

-
Par , France Bleu Gironde

Pour pallier les effets de confinement sur l'année scolaire, le ministère de l'Éducation nationale a mis en place un dispositif de "vacances apprenantes". Certaines écoles restent ouvertes en ce début juillet. Illustration quartier Bacalan, à Bordeaux.

La rectrice de l'Académie de Bordeaux, Anne Bisagni-Faure, en visite dans une classe qui bénéficie du dispositif "vacances apprenantes" à Bordeaux
La rectrice de l'Académie de Bordeaux, Anne Bisagni-Faure, en visite dans une classe qui bénéficie du dispositif "vacances apprenantes" à Bordeaux © Radio France - Marie Rouarch

Pour lutter contre le décrochage scolaire lié au confinement, le ministère de l'Éducation nationale déploie son dispositif de "vacances apprenantes". Les premiers élèves Girondins à en bénéficier sont en classe depuis ce lundi. Ils sont entre 15 et 20 000 écoliers, collégiens et lycéens en filière professionnelle (sur 573 000), répartis dans 700 établissements du département. 2 000 personnels de l'Éducation nationale sont mobilisés pour les accueillir et les encadrer. Comme au collège Auguste-Blanqui, quartier Bacalan, à Bordeaux. 

Cet établissement bordelais, classé REP+, accueille des enfants volontaires du CP au CM2 des écoles environnantes et 24 de ses propres collégiens, en cette première semaine des vacances scolaires. Au programme pour les élèves de primaire : révisions, maths-français le matin avec un enseignant, activités ludiques et pédagogiques l'après-midi, sport, musique, théâtre ou visites à Cap Sciences, par exemple. 

Mais pour Ethan et Lounis, 10 ans, élèves de CM2 de l'école Achard, continuer à mettre le réveil en plein mois de juillet, c'est loin d'être une corvée : "c'est presque comme des vacances, explique Ethan, on fait plein d'activités". "Moi je m'en fiche, embraye Lounis, tant que j'apprends ! Je pensais ne pas avoir appris beaucoup de choses parce que pendant le confinement, travailler à la maison, c'était énervant alors j'ai préféré revenir".

Mettre un point final à une année scolaire tronquée

Leur enseignante, Morgane Grégoire, s'est elle aussi portée volontaire pour continuer un peu l'année scolaire. "C'est une semaine de plus, à 10, commente la professeure des écoles, avec mes élèves. C'était une nécessité pour certains après le confinement. Et puis c'est une passerelle vers le collège, un moyen de réduire leur appréhension puisqu'on a la chance d'être accueillis dans le collège" où ces enfants seront scolarisés en septembre.

Tous les établissements ne participent pas à cette période "école ouverte", deux semaines début juillet, deux semaines fin août. "Ce n'était pas l'objectif, relève la rectrice de l'académie de Bordeaux, Anne Bisagni-Faure. Mais vraiment, déjà plus de 700 écoles, collèges et lycées professionnels girondins mobilisés, c'est beaucoup". Pour l'occasion, l'enveloppe financière dédiée chaque année à "l'école ouverte" a été multipliée par six. L'académie dispose également d'heures supplémentaires pour les enseignants. "Nous rémunérons les personnels de façon à ce que ces vacances apprenantes soient gratuites pour les familles", conclut-elle.

Ces vacances apprenantes, d'une à quatre semaines donc selon les enfants, seront complétées pour certains par un autre volet du dispositif, celui des "colonies apprenantes". 250 000 enfants de 3 à 17 ans devraient en profiter à l'échelle nationale.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess