Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Arzviller-Guntzviller : une annonce sur "Le Bon Coin" pour sauver une classe

-
Par , France Bleu Lorraine Nord, France Bleu

Un combat mené sur la toile pour sauver une classe de primaire. C'est ce qu'ont choisi des parents d'élèves d'Arzviller et Guntzviller, dont l'école doit fermer l'une de ses 4 classes à la rentrée 2019. Ils ont notamment posté une annonce sur le site de vente "Le bon coin" pour recruter des enfants.

L'école du P'tit sentier d'Arzviller.
L'école du P'tit sentier d'Arzviller. - Capture d'écran Street view

Arzviller, France

L'équation est simple du côté d'Arzviller. Il manque 5 élèves du primaire pour conserver l'une des 4 classes à la prochaine rentrée de septembre. Décision du comité technique de l'inspection académique en février dernier qui concerne l'école du P'tit sentier et ses 80 élèves. Pour recruter des enfants en urgence, des parents ont donc lancé un appel sur le site de vente "Le Bon Coin". Une annonce relatant tous les avantages de l'établissement ainsi que plusieurs offres pour trouver un logement directement sur place.

Loin du compte

Pour l'heure, seuls deux enfants se sont inscrits suite à toute cette mobilisation. "Mais j'ai eu par exemple des parents qui m'ont demandé s'il y avait des maisons ou des appartements à louer pour s'installer ici et inscrire leurs deux enfants", confie le maire d'Arzviller Michel Carabin, qui a tout de même investi avec son collègue de Guntzviller entre 1,2 et 1,4 million d'euros depuis l'ouverture du P'tit sentier en 2002. Du côté des parents, il n'y a pour l'instant pas de signe rassurant. "Un village sans école, c'est un village qui se meurt", lâche Josiane Hollard, dont la fille va entrer en CM1 cette année.

Mais de manière générale, il se pourrait que tous ces efforts soient vains. Selon Michel Carabin, "une annonce de l'éducation nationale nous a expliqué que même si nous atteignons les quotas suffisants pour que la classe soit maintenue, il n'y a de toute façon plus assez d'enseignants pour ouvrir la classe". En revanche, la démographie est en augmentation à Arzviller-Guntzviller et le maire aurait la certitude que la 4ème classe rouvrira à la rentrée 2020-2021.