Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au lycée Lavoisier de Mayenne, mobilisation de professeurs et parents pour obtenir une deuxième classe de STMG

-
Par , France Bleu Mayenne

Parents, profs, et élus vont se rassembler devant le lycée Lavoisier à Mayenne ce mardi 29 juin. Ils dénoncent la décision du Rectorat, il refuse d'ouvrir une nouvelle classe de 1ère STMG au sein de l'établissement et permet pourtant l'ouverture d'une 3ème classe de ce type à Rousseau à Laval.

Le lycée Lavoisier à Mayenne compte une seule classe de STMG pour 35 élèves. A la rentrée prochaine, 49 jeunes veulent intégrer cette filière.
Le lycée Lavoisier à Mayenne compte une seule classe de STMG pour 35 élèves. A la rentrée prochaine, 49 jeunes veulent intégrer cette filière. - Capture d'écran - Google Maps

Une mobilisation est prévue le mardi 29 juin à 17h30, devant le lycée Lavoisier à Mayenne. Des professeurs, des parents, des élèves, des élus vont manifester. Ils ont demandé l'ouverture d'une deuxième classe de 1ère STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), une filière qui mène à un BTS. Il y a en effet de la demande, une classe peut compter jusqu'à 35 élèves et il y a 49 demandes mais le Rectorat a dit non.

Dans le même temps, le Rectorat va ouvrir une troisième classe STMG au lycée Douanier Rousseau à Laval où aucune demande d'ouverture n'a été demandée et où il y a moins de besoins. Avec trois classes, il pourrait accueillir jusqu'à 105 élèves mais ce lycée lavallois ne recense que 67 demandes. 

Un temps de transport très long jusqu'à Laval

Les conséquences vont être lourdes pour les élèves du Nord-Mayenne d'après Caroline Borderie, professeur de SVT au lycée Lavoisier. "Cela veut dire que certains de nos élèves vont devoir renoncer à leur vœu ici pour aller à Laval. Le Rectorat argue que Mayenne-Laval se fait très bien en bus mais nos élèves viennent majoritairement du bassin du Nord-Mayenne et ils ont déjà beaucoup de transport pour arriver jusqu'à Mayenne donc cela leur en ferait encore plus jusqu'à Laval", explique-t-elle. 

Selon cette professeure, ces élèves ne pourront pas non plus aller à l'internat du lycée Douanier Rousseau à Laval car il aurait déjà des difficultés d'accueil. "Ces jeunes vont donc devoir renoncer à leur choix d'orientation et se réorienter en filière générale alors que ce sont souvent des élèves qui n'ont pas le niveau de 1ère générale. On se pose la question de l'égalité des chances par rapport à l'accès à l'éducation en milieu rural", estime Caroline Borderie. 

Un courrier a été adressé dans la soirée du lundi 28 juin au Rectorat et s'il ne revient pas sur sa décision, des professeurs du lycée Lavoisier à Mayenne ont prévu de boycotter le conseil d'administration du 29 juin, juste après le rassemblement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess