Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Au lycée Pierre Bourdan à Guéret, les lycéens découvrent la nouvelle organisation des classes de 1ère

-
Par , France Bleu Creuse

Terminées les filières S, ES et L pour les élèves de 1ère, la réforme Blanquer du bac est appliquée pour la première fois.

Le lycée Pierre Bourdan
Le lycée Pierre Bourdan © Radio France - Sophie Peretti

Elles ont été mises en place en 1995. Les filières S, ES et L vivent leurs derniers mois. Seuls les terminales de cette année scolaire 2018/2019 en profitent encore. Les élèves de première, eux, sont d'ores et déjà passés au système Blanquer. Ils ont dû, à la fin de l'année dernière, choisir 3 spécialités, parmi celles qui sont proposées par leur établissement, et qu'ils suivront en plus de l'enseignement du tronc commun. 

Les élèves ont donc désormais une nouvelle liberté et la possibilité de se concocter un programme d'étude personnel. Rien ne les empêche par exemple de choisir comme spécialités deux matières scientifiques et une matière plus littéraire. 

Et, à regarder les choix qui ont été opérés par exemple par les élèves au lycée Pierre Bourdan à Guéret, il semble qu'ils se soient dès cette année emparés de cette nouvelle liberté qui leur a été octroyée. À Pierre Bourdan, 7 spécialités sont proposées. Il y a donc 21 combinaisons possibles. Et chacune de ces 21 combinaisons a été choisie au moins une fois. 

Certains font des choix novateurs

Une élève a par exemple choisi Mathématiques - Philosophie - Histoire Géographie. Une combinaison tout à fait impossible auparavant, puisqu'elle ne correspond pas du tout aux anciennes filières. Un élève a pris  SVT - Science économique et sociale - Anglais. 

Certains ont donc profité de la réforme dès cette année pour se faire un programme novateur qui correspond à leurs envies ou à leur futur choix d'études secondaires. Mais la plupart des élèves sont restés assez traditionnels : la combinaison qui arrive en tête à Pierre Bourdan est Mathématiques - SVT - Physique Chimie, soit l'équivalent de l'ancien bac S. 

Casse-tête pour l'emploi du temps

En tout cas cette nouvelle organisation a provoqué un vrai casse-tête pour organiser la rentrée, puisque chaque élève a son propre emploi du temps personnalisé. Cela implique aussi la disparition du concept de classe proprement dite à partir de la première, puisque les élèves d'une même classe passeront finalement assez peu de temps ensemble. La classe sera rassemblée uniquement pour les enseignements du tronc commun. 

L'année prochaine, les élèves qui rentreront en terminale devront abandonner l'une de leurs spécialités pour n'en suivre que deux.  

Choix de la station

À venir dansDanssecondess