Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Auterive : un nouveau lycée ouvrira à l'horizon 2024-2025

-
Par , France Bleu Occitanie
Auterive, France

La Région Occitanie, par la voix de sa présidente Carole Delga, a annoncé la construction d'un nouveau lycée à Auterive (Haute-Garonne). Il ouvrira à la rentrée 2024 ou en 2025 et devrait accueillir 1000 élèves, pour répondre à la croissance démographique du secteur.

Carole Delga, présidente de la Région, et René Azéma, maire d'Auterive
Carole Delga, présidente de la Région, et René Azéma, maire d'Auterive © Radio France - Alexandre Berthaud

"Ça fait trente ans qu'on attendait ça", souffle René Azéma, maire d'Auterive. Quelques minutes auparavant, Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, lui a annoncé officiellement la construction d'un lycée dans sa ville. Les lycéens d'Auterive doivent actuellement se rendre à Pins-Justaret, soit 45 minutes environ de trajet en transports scolaires. Avec la forte croissance de la population, la zone de la vallée de l'Ariège allait se trouver en déficit de 1000 places de lycéen d'ici l'année 2025. La localisation de l'établissement a donc été décidée, en accord avec le Rectorat, selon des statistiques démographiques précises et un maillage étudié "pour épargner du temps de trajet à un maximum d'élèves". Selon la Présidente de la Région, "plus de 800 élèves vont gagner au moins 20 minutes de temps de trajet par jour".

43 000 habitants supplémentaires par an en Haute-Garonne

Durant la mandature de Carole Delga, la construction de dix lycées a été entamée ou annoncée en Occitanie. Parmi ceux-là, quatre se trouvent en Haute-Garonne, le département qui gagne le plus d'habitants chaque année (+ 43 000), dans une région où un habitant sur trois a moins de 25 ans. Selon la Présidente, aucune annonce nouvelle de construction ne sera faite avant 2022 en Haute-Garonne, les prochaines constructions devraient avoir lieu dans l'Hérault selon nos informations. L'enveloppe allouée par la Région à la construction du lycée d'Auterive s'élève à environ 40 millions d'euros

Sectorisation dans l'année qui précède l'ouverture

On ne connaît pas encore avec précision le découpage des secteurs, pour savoir quels élèves fréquenteront le lycée d'Auterive, il faudra attendre l'année précédant l'ouverture, "car cela se décide selon des calculs démographiques très fins et la situation peut changer d'ici là", explique Carole Delga. Les choix concernant les enseignement proposés seront eux communiqués deux ans avant l'ouverture, mais le lycée proposera à coup sûrs des filières générales, technologiques et professionnelles. Des formations post-bac devraient également se trouver au sein de l'établissement qui proposera un internat. 

Où sera le futur lycée ?

La localisation de l'établissement n'a pas encore été choisie, mais la municipalité a réduit le choix à deux parcelles. L'un se trouve sur la route de Miremont, l'autre sur la route d'Espagne, option privilégiée par le maire car cela "éviterait à de nombreux cars de transport de passer dans le centre-ville". À proximité du lycée, un gymnase sera également construit (il n'est pas inclut dans les 40 millions d'euros de budget), un bâtiment très attendu par l'intercommunalité : "notre seul gymnase, même s'il a été agrandi, est actuellement occupé à 120%" précise René Azéma, maire "heureux".

Coût du transport ?

Quelques élèves de l'Ariège devraient fréquenter les bancs du futur lycée d'Auterive. D'ici l'ouverture, selon la volonté déjà affichée de la présidence de la Région, les transports en commun devraient être gratuits pour l'ensemble des lycéens. C'est déjà le cas en Haute-Garonne et dans le Lot, mais pas ailleurs. A la rentrée prochaine, le tarif maximal appliqué dans la Région sera de 45 euros.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu