Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Avenir du collège Le Ronceray au Mans: le personnel se mobilise

lundi 29 janvier 2018 à 16:47 Par Bertrand Hochet, France Bleu Maine

Le Département et les services académiques devraient rendre leur décision le 8 février prochain. L'hypothèse d'une fermeture en juin 2019 de ce petit collège de 150 élèves tient la corde. Les enseignants s'inquiètent pour l'avenir des jeunes de cet établissement situé en REP +.

Une trentaine de parents et enseignant s'est rassemblée ce lundi à la mi-journée devant le collège Le Ronceray
Une trentaine de parents et enseignant s'est rassemblée ce lundi à la mi-journée devant le collège Le Ronceray © Radio France - Bertrand Hochet

Touche pas à mon collège! Après les parents, ce sont les enseignants qui disent leur inquiétude sur la possible fermeture du collège Le Ronceray au Mans. Cet établissement est l'un des quatre du département classés en REP + (Réseau d'Education Prioritaire). C'est à dire qu'il bénéficie d'aides spéciales pour, par exemple, prendre en charge les jeunes qui ont des difficultés en langue française. Olivier Grousson, professeur d'EPS (sport) dans cet établissement depuis 17 ans défend ce dispositif: "nous sommes convaincus que le travail en effectif restreint, au sein d'équipes soudées est une solution pour des élèves qui rencontrent des difficultés qu'on ne voit quasiment nulle part à ailleurs dans l'Académie". L'enseignant plaide pour le maintien du collège: "un établissement public a tout à fait sa place dans un territoire défavirisé comme celui-ci. C'est pour cela que les parents et les enseignants sont mobilisés."

"Comment ces élèves vont-ils être accueillis ailleurs?"

Si le collège ferme, il n'est pas sûr que les élèves continueront à bénéficier ailleurs de ce soutien particulier, s'inquiète Emmanuel Ryo. Le conseiller principal d'éducation rappelle qu'actuellement, dans l'établissement, "un accompagnement individualisé" est proposé". Il reconnaît que "les choses sont plus faciles à faire avec 150 élèves". Par exemple "un suivi médical ou un suivi en langue française. Il existe même un assistant pédagogique qui accompagne les élèves non francophones".  Le Conseiller Principal d'Education s'interroge: "comment ces élèves vont-ils être accueillis ailleurs?" D'après les parents, s'il y a fermeture du collège Le Ronceray, les élèves pourront rejoindre le collège de leur choix, au Mans pour continuer leur scolarité. Le personnel de l'établissement annonce une journée de grève le 8 février prochain, le jour où le sort du collège devrait être scellé.