Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'université d'Avignon en pointe dans la gestion de ses étudiants Erasmus

-
Par , France Bleu Vaucluse

L'Université d'Avignon vient d'être labelisée par l'agence Erasmus + pour l'encadrement de ses étudiants désireux d'effectuer une partie de leurs études dans une ville européenne.

L'université d'Avignon
L'université d'Avignon © Radio France - Philippe Paupert

Elle débute l'année 2020 de la plus belle des manières. L'Université d'Avignon vient d'être labellisée par l'agence Erasmus + pour l'accompagnement des étudiants en mobilité européenne. Ce label "bonne pratique" souligne entre autres la bonne gestion que l'université fait de l'enveloppe (environ 150 à 300.000 euros) qui lui est accordée pour permettre à ses étudiants d'effectuer un séjour dans un pays européen.

Une gestion parcimonieuse

Ce budget, qui sert notamment à financer les bourses Erasmus, est attribué à l'Université par l'agence Erasmus +.  "C'est à nous d'en faire bon usage", souligne Françoise Arfelli, directrice de la maison de l'International de l'Université d'Avignon. Dans la mesure où l'établissement veut permettre à un grand nombre d'étudiants de partir et que l'enveloppe européenne n'est pas extensible, des arbitrages doivent être faits : "On essaie de réduire les frais généraux, comme les frais de réception quand on doit recevoir la délégation d'une université étrangère", détaille l'intéressée.

L'Université d'Avignon met un point d'honneur à bien accompagner ses étudiants qui partent, et à bien accueillir aussi ceux qui arrivent, c'est à dire les étrangers, comme Lina, étudiante allemande de 22 ans en troisième année de licence de Lettres. "C'est le deuxième semestre que je passe en France. C'est une amie qui m'a recommandé de venir ici, à Avignon, car l'encadrement est très bon, assure-t-elle. On n'est pas livré à nous-mêmes et on est très suivi par nos enseignants."

Renforcer l'attractivité de l'Université

Il n'y a pas que les étudiants européens comme Lina qui peuvent bénéficier du programme Erasmus. Jinyeon est une étudiante sud-coréenne de 25 ans. L'année prochaine, elle sera encore étudiante à l'Université d'Avignon mais elle aimerait passer un semestre dans le Sud de l'Europe : "J'aimerais aller en Espagne, pour avoir du soleil", plaisante-t-elle.

Cette mobilité étudiante permet de renforcer l'attractivité de l'Université. Elle lui permet aussi de "s'ouvrir sur le monde", selon Françoise Arfelli : "La mobilité est une ouverture pour l'étudiant, martèle-t-elle. C'est de l'interculturel. Et ça, c'est un véritable plus sur le CV d'un étudiant."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu