Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Pays basque : Avoir une "deuxième chance à l'école" mais dans une école pas comme les autres

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'école de la deuxième chance à Bayonne, située dans la zone du forum, a accueilli ses premiers jeunes. Ils ont entre 18 et 29 ans, sortis de l'école sans diplômes, ni qualifications et sont déscolarisés depuis plus d'un an. Une deuxième chance pour une insertion professionnelle leur est offerte.

Une école de la deuxième chance a ouvert ses portes à Bayonne
Une école de la deuxième chance a ouvert ses portes à Bayonne © Radio France - Muriel Vitel

Pays Basque, France

"Dépités" par l'école, sortis des cursus dits "classiques" , 7 jeunes ont intégré, ce mois de décembre 2019,  l'école de la deuxième chance.  Les prescripteurs sont la Mission locale (le Pôle Emploi des jeunes de 16 à 25 ans) un partenariat a d'ailleurs été engagé avec l'E2C, ce sont également Cap Emploi, les assistantes sociales, la PJJ ou encore le bouche à oreille. 

Le point commun de ces jeunes : l'envie malgré tout, de réussir ! Une deuxième chance pour une insertion professionnelle et sociale. L'objectif est qu'ils quittent l'école avec une formation qualifiante ou un emploi.  

"Il faut remettre la machine en route (...) ils ne sont plus élèves mais des stagiaires de la formation professionnelle qui doivent reprendre confiance en eux ici. Tout le monde a droit à une deuxième chance" note Agnès Bereterbide, formatrice référente de l'E2C de Bayonne.  

"Des parcours de 6 à 8 mois leurs sont proposés avec une possibilité de prolonger. 

L'objectif est bien l'insertion professionnelle et sociale avec l'idée qui 'ils sortent de l'école de la seconde chance avec une formation qualifiante ou un emploi. Des stages en entreprises sont proposés, de la remise à niveau sur les savoirs individuels, français, math, informatique, des ateliers aussi de recherches d'emplois sont menés (CV, simulation d'entretien d'embauche)", ajoute Sylvie Paris, formatrice référente également. Et d'ajouter "des projets collectifs sont aussi menés et des accompagnements individualisés. Formation et remise à niveau sont individualisées en fonction du projet professionnel".   

(Ré)écoutez l'interview de Madjid Boubaaya, directeur de l'école de la deuxième chance dans les Pyrénées-Atlantiques, il était l'invité de la rédaction ce lundi 16 décembre : 

Madjid Boubaaya, directeur de l'école de la deuxième chance dans les Pyrénées-Atlantiques, invité de la rédaction ce lundi 16 décembre

Madjid Boubaaya, directeur de l'école de la deuxième chance dans les Pyrénées-Atlantiques - Radio France
Madjid Boubaaya, directeur de l'école de la deuxième chance dans les Pyrénées-Atlantiques © Radio France - Andde Irosbehere

Adèle, 19 ans, elle est de Saint-Pierre d'Irube et a arrêté l'école en fin de première

Adèle 19 ans

Les stagiaires à l'école de la deuxième chance à Bayonne - Radio France
Les stagiaires à l'école de la deuxième chance à Bayonne © Radio France - Muriel Vitel

"Tout s'articule autour d'un projet professionnel en terme de remise à niveau, de savoir de base ...si ils n ont pas de projets professionnels, notre rôle va être de les aider a en valider un ! avec plusieurs étapes dans le parcours" précise encore  Agnès Bereterbide, formatrice référente de l'E2C de Bayonne.  

Raphaël a 22 ans, il est originaire de Bayonne, a un parcours atypique

Raphaël 22 ans

Raphaël 22 ans - Radio France
Raphaël 22 ans © Radio France - Muriel Vitel

Des partenariats étroits sont menés avec les entreprises tout au long du parcours de formation. Sur le pays basque, 4 entreprises se sont déjà engagées, il s'agit d'Ikea, Agour, Eiffage et le BAB 2 offrant plus de 60 métiers différents.   

Critères et modalités d'entrée : être âgé entre 18 et 29 ans, être sans diplôme ni qualification et déscolarisés depuis plus d'un an. L'accès est ouvert MNA, aux mineurs non accompagnés. Aux jeunes issus des quartiers prioritaires. A terme, le site de Bayonne doit accueillir 80 jeunes à l'année.  

L'Ecole de la deuxième chance est gratuite  et les stagiaires sont même rémunérés avec le statut de stagiaire de la formation professionnelle, ils touchent entre 300 et 600 euros par mois. 

De gauche à droite : Brigitte Cazalis, Christian Millet-Barbé Président pour la Mission Locale Avenir Jeunes Pays basque, Annick Trounday Vice Présidente de l'E2C, Sylvie Meyzenc Administratrice de l'E2C 64 et Madjid Boubaaya Directeur de l'E2C 64 - Radio France
De gauche à droite : Brigitte Cazalis, Christian Millet-Barbé Président pour la Mission Locale Avenir Jeunes Pays basque, Annick Trounday Vice Présidente de l'E2C, Sylvie Meyzenc Administratrice de l'E2C 64 et Madjid Boubaaya Directeur de l'E2C 64 © Radio France - Muriel Vitel

C'est la deuxième structure de ce type dans le département après Mourenx. Une troisième école de la deuxième chance doit ouvrir à Pau en 2020. 

Le département des Pyrénées Atlantiques porte ces structures avec aussi la participation financière de la région, de l'agglomération pays basque, de la la Direccte et Pôle Emploi. Ils sont 6 salariés pour le moment sont sur le site de Bayonne avec une mutualisation des fonctions prévues entre Bayonne, Mourenx et Pau à terme.  

Le budget consacré à l'école de la deuxième chance, sur le site de Bayonne, s'élève à 360.000 euros. Ces écoles dites de la deuxième chance existent depuis 25 ans. 

Elles ont été lancées à l'initiative d'Edith Cresson alors qu'elle était commissaire européen. Elles sont reconnues par les Ministères de l'Education et du Travail et sont au nombre de 130 en France. 

Enfin sachez que 6 jeunes sur 10 qui sortent de ces  écoles de la deuxième chance enclenchent une formation qualifiante ou un emploi en CDD ou CDI...à l'issue.

L'école de la deuxième chance : 24 chemin de Sabalce - Porte 84 A 64.100 Bayonne

info.e2cbayonne@e2c64.fr

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu