Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Bac 2018 : conseils avec la grève SNCF et mises en garde aux tricheurs

jeudi 14 juin 2018 à 10:20 Par Jules Brelaz, France Bleu Provence

Plus que quelques jours avant le début lundi des épreuves du baccalauréat. Comment faire dans les Bouches-du-Rhône et le Var avec la grève à la SNCF ? Que risquent les tricheurs? Réponses sur France Bleu Provence de Pierre Rigat, inspecteur pédagogique au sein du rectorat d'Aix-Marseille.

Le baccalauréat 2018 débute lundi 18 juin avec les épreuves de philosophie.
Le baccalauréat 2018 débute lundi 18 juin avec les épreuves de philosophie. © Maxppp -

Marseille, France

Ils sont 32.800 candidats dans l'académie d'Aix-Marseille, 10.300 dans celle de Toulon, et à l'heure qu'il est, beaucoup se rongent les ongles. Le baccalauréat 2018 débute ce lundi 18 juin à 8h avec les épreuves de philosophie et se termine le lundi 25 juin avec le latin. Les résultats seront dévoilés le 6 juillet.

Une édition du bac qui tombe pendant le Mondial de football et la grève des cheminots, notamment ce lundi. Les candidats n'arrivant pas à l'heure à la salle d'examen pourront quand même plancher sur leur sujet.

Jean-Marc Huart, le directeur général de l'enseignement scolaire, a annoncé une tolérance d'une heure de retard après le début des épreuves. Par ailleurs, des trains "SNCF Exams" sont prévus lundi pour limiter les perturbations.

Des détecteurs de téléphone portable contre les tricheurs

En 2017, et malgré les lourdes sanctions encourues, près d'un millier de candidats au bac ont tenté de tricher et se sont fait pincer. Les smartphones et autres montres connectées ont remplacé les traditionnelles antisèches, si bien que depuis 2012, chaque académie dispose de détecteurs de téléphone portable. 

"Il y a des personnes qui, soit parce qu'elles s’affolent, soit parce qu'elles le font intentionnellement, essaient de tricher, mais je rappelle que le téléphone est interdit et doit rester éteint dans les sacs." (Pierre Rigat, inspecteur pédagogique au rectorat d'Aix-Marseille)

En 2004, un surveillant de salle d'examen avait surpris un candidat marseillais en train de tricher. Le lycéen s'était fait tatouer sur la cuisse son cours de physique-chimie !

Plus de scientifiques et moins de littéraires

Dans l'académie d'Aix-Marseille, le plus jeune candidat est âgé de 15 ans et le plus âgé de 59 ans. Dans l'académie de Toulon-Nice, le plus précoce a 13 ans, le plus ancien 60 ans.

C'est dans les filières scientifiques que les candidats sont les plus nombreux (9.261 élèves dans l'académie d'Aix-Marseille / 6.500 dans celle de Toulon-Nice), devant la filière économie et sciences Sociales (5.710 candidats à Aix-Marseille / 4.360 à Toulon-Nice) et littéraire (2.643/4.360).