Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Bac 2018 : Mbappé, Johnny, "Japon du Sud"... les examinateurs ont encore découvert de belles perles

vendredi 6 juillet 2018 à 8:35 Par Fanny Bouvard, France Bleu

Reçus ou pas ? Les plus de 750.000 bacheliers seront fixés ce vendredi. Si la très grande majorité des élèves obtiennent leur diplôme grâce à de belles copies, quelques-unes cachent de véritables perles. Le site "Sujet de bac" les dévoilent depuis 15 ans.

Illustration : des élèves en plein examen dans un lycée de Lille.
Illustration : des élèves en plein examen dans un lycée de Lille. © AFP - THIERRY THOREL / CrowdSpark

"La mondialisation c’est un peu comme une secte. On donne la main et on nous prend le bras", "Le Japon n’a aucune chance de concurrencer la Chine à l’avenir, car les japonais sont trop petits", "La vie c’est comme un sachet qui flotte, il faut se laisser diriger par le vent et arrêter de toujours vouloir tout contrôler"... Chaque année, le site "Sujet de bac" recense les plus belles perles envoyées par des examinateurs. Et 2018 ne rompt pas avec la tradition. 

C'est généralement en corrigeant l'épreuve d'Histoire-Géographie que les explications les plus farfelues sont découvertes. Dans une copie répondant au sujet de L et ES "Japon-Chine : concurrences régionales, ambitions mondiales", un élève a écrit : "Le dictateur du Japon du Sud a rencontré le Président Trump. Ce qui montre bien la volonté de la région à se mettre sous le parapluie des Etats-Unis." Il fait bien sûr référence à la rencontre entre Donald Trump, le président des Etats-Unis, et le Nord-coréen Kim Jong-Un

D'ailleurs l'actualité devient régulièrement source d'arguments pour certains bacheliers. Sur Twitter, une professeur de philosophie en relève plusieurs et notamment liée à la Coupe du Monde de football. 

En philosophie, pour le sujet "le désir est-il la marque de notre imperfection ?", un bachelier s'est appuyé sur le récent mariage du prince Harry pour répondre. "Moi par exemple, je désire le même mariage que la princesse Meghan Markle, mais je sais que cela ne sera pas facile à obtenir." Le décès de Johnny Hallyday a aussi inspiré un élève dans un sujet sur l'art et la sensibilité : "La mort de Johnny nous a bien montré que même le président de la République n’est pas insensible à l’art."

Plutôt que de trouver des arguments précis, un bachelier a même opté pour la remise en cause du sujet : "Mais pourquoi donc se poser ce genre de question philosophique. Le bonheur, n’est-il pas simplement d’aller se coucher dans un parc et d’écouter les oiseaux chanter ?".

Autres perles découvertes par les enseignants :

  • La vérité, c’est ce qui est écrit par les vainqueurs. Il faut arrêter de raconter des carabistouilles.
  • La mondialisation, ça permet d’organiser une compétition sportive où les peuples s’émerveillent devant des millionnaires en short qui courent après un ballon.
  • Le mieux pour ne pas souffrir de la vérité, c’est de se créer sa propre vérité. Ainsi il est plus facile d’avoir toujours raison et d’être heureux.
  • Le Président de la République représente les français, il faut le respecter même s’il n’est pas bon.
  • Ce que l’on appelle traditionnellement « art », ce sont les reportages qui passent sur Arte ou France 5.