Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Bac : il y a un "petit risque" que certains élèves n'aient pas leurs résultats ce vendredi

- Mis à jour le -
Par , France Bleu, France Bleu Paris

Le ministre de l'Éducation nationale a reconnu ce mercredi qu'il y avait un "petit risque" pour que tous les élèves n'aient pas leurs résultats au baccalauréat ce vendredi. C'est la conséquence du mouvement de grève des correcteurs du bac.

Certains élèves pourraient ne pas avoir leurs résultats ce vendredi.
Certains élèves pourraient ne pas avoir leurs résultats ce vendredi. © AFP - FREDERICK FLORIN

La grève des correcteurs du bac continue. Si les professeurs ont eu le droit à un délai pour rentrer les notes en ligne jusqu'à ce mercredi en fin de journée, Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Éducation Nationale, a reconnu sur RMC qu'il y avait un "petit risque" pour que certains élèves n'aient pas leurs résultats ce vendredi comme prévu : "Au moment où je vous parle, il y a un petit risque, je ne peux pas le cacher", déclare-t-il.

Les académies de Versailles et de Créteil les plus touchées 

Selon le collectif "Bloquons Blanquer", 126.000 copies étaient retenues ce mercredi. Jean-Michel Blanquer évoque une minorité de grévistes. "Il y a quelques petites minorités de professeurs, très petites, autour de 2,5% qui menacent de ne pas donner les copies à temps donc on est très attentif à ce point", explique t-il. 

Les grévistes veulent rouvrir la discussion sur la réforme des lycées et du bac. 

Les différents rectorats ont rappelé que les professeurs étaient dans l'obligation de rentrer les notes. Lundi, le ministre avait prévenu que les correcteurs pourraient perdre "jusqu'à quinze jours de salaire"

743.594 candidats attendent leurs résultats ce vendredi.