Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Bac : pas de zéro sur 20 pour les quatorze élèves du lycée Valin de La Rochelle

-
Par , France Bleu La Rochelle
La Rochelle, France

Ces 14 élèves du lycée Valin de La Rochelle avaient bloqué l'accès pour les épreuves anticipées du bac, fin janvier dernier. Le rectorat avait annoncé qu'ils risquaient un 0/20 avant de se rétracter ce mardi. Ils pourront finalement passer cette épreuve d'ici le mois de mai.

Le rectorat assure que les élèves auront la même partie du programme à travailler que ceux qui ont passé cette épreuve fin janvier.
Le rectorat assure que les élèves auront la même partie du programme à travailler que ceux qui ont passé cette épreuve fin janvier. © Radio France - Yvan Plantey

Le rectorat fait marche arrière et ne sanctionne pas les 14 élèves du lycée de Valin, à La Rochelle. Ces lycéens faisaient partie de la centaine qui avait bloqué l'établissement, fin janvier dernier, pour protester contre les E3C, les épreuves anticipées du baccalauréat. Ils avaient été identifiés par le proviseur.

Même si ça doit se faire un mercredi après-midi, ça ne dérangera pas les élèves tant qu'ils peuvent le repasser - Raphaëll, reponsable du syndicat lycéen UNL

Mais cette décision de la part du rectorat ne satisfait pas pour autant les pensionnaires du Lycée Valin. Ils redoutent d'avoir l'intégralité le programme à réviser, s'ils viennent à le passer en mai, alors que " ceux qui ont passé cette épreuve en janvier n'ont eu que la première partie de l'année à travailler. Ça accentue donc les inégalités envers nous ", assure Tima, une des 14 élèves identifiés.

La même nature de sujet selon le rectorat

L'idéal, selon Raphaëll, la responsable du syndicat lycéen UNL, serait d'organiser ces épreuves le plus vite possible : " Il y a plein de salles disponibles dans ce lycée et on peut en trouver facilement. Même si ça doit se faire un mercredi après-midi, ça ne dérangera pas les élèves tant qu'ils peuvent le repasser ".

Il n'y aura aucune trace de cela dans le dossier Parcoursup - Jean-Jacques Vial, adjoint de la rectrice de l'académie de Poitiers.

Cette décision revient au proviseur du lycée. Mais le rectorat assure que les épreuves de rattrapage ne porteront pas sur tout le programme d'après Jean-Jacques Vial, l'un des adjoints de la rectrice de l'académie de Poitiers : " Le sujet auquel ils seront soumis sera sur la même partie du programme que celle sur laquelle leurs camarades ont été interrogés, c'est le ministère de l'Éducation qui a validé cette décision."

L'autre crainte pour les lycéens concerne leur dossier Parcoursup. " Il n'y a a aucune raison que ces événements ne figurent dessus ", coupe court l'adjoint de la rectrice.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu