Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Baccalauréat 2018 : le taux de réussite en hausse pour les filières générales et professionnelles à Paris

vendredi 6 juillet 2018 à 15:21 Par Martine Bréson, France Bleu Paris

Le taux de réussite au bac 2018 est en hausse de +1,77% pour les filières générales dans l'académie de Paris après le premier groupe d'épreuves (85,43% en 2018 contre 83,66 en 2017). Il est de 78,40% pour les filières technologiques et de 73,79% pour les filières professionnelles.

Taux de réussite au bac 2018 en hausse pour les filières générales et professionnelles à Paris
Taux de réussite au bac 2018 en hausse pour les filières générales et professionnelles à Paris © Maxppp - NATHALIE SAINT-AFFRE

Pour ces premiers résultats de l'examen du baccalauréat 2018, l'académie de Paris affiche un taux de réussite de 85,43% pour les filières générales. C'est mieux qu'en 2017 (+1,77%).

Parmi les admis, 76,28% ont obtenu une mention (23,34% de mentions TB, 25,79% de mentions B et 15% de mentions AB).

Filières générales. - Aucun(e)
Filières générales. - Source SIEC

Pour les filières technologiques, le taux de réussite est de 78,40%. Ce taux est en baisse de -1,55% par rapport à 2017. 

Pour les filières professionnelles le taux de réussite est de 73,79%. Ce taux est en hausse de +1,14%. 

Filières professionnelles. - Aucun(e)
Filières professionnelles. - Source SIEC

Toutes filières confondues, dans l'académie de Paris, 21.496 élèves sont donc reçus. Il y a 2.835 jeunes admis aux oraux de rattrapage. Pour eux ce n'est pas encore les vacances. Ils ont un ou deux jours pour réviser avant ces nouvelles épreuves.