Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Baccalauréat : report des épreuves de contrôle continu au lycée Bourdelle à Montauban

-
Par , France Bleu Occitanie

Des enseignants et des élèves qui critiquent l’impréparation du nouveau bac ont envahi ce lundi matin les escaliers du lycée Bourdelle. Les épreuves du contrôle continu ont été annulées et remises à plus tard.

Un barrage dressé aux portes du lycée Bourdelle de Montauban ce Lundi 20 Janvier contre les épreuves de contrôle continue du bac qui ont du être reportées
Un barrage dressé aux portes du lycée Bourdelle de Montauban ce Lundi 20 Janvier contre les épreuves de contrôle continue du bac qui ont du être reportées © Radio France - Stéphane Iglesis

Montauban, France

Les premières épreuves du nouveau Bac ont été perturbées ce lundi matin 20 janvier à Montauban. Certains enseignants ont décidé de boycotter la surveillance de ces nouvelles épreuves du contrôle continu en classe de première. Ils dénoncent une réforme du bac mal préparée et mal ficelée. Au lycée Bourdelle, des enseignants et des élèves ont envahi les escaliers de l'établissement. Les épreuves ont donc été suspendues et remises à plus tard.

Un barrage filtrant devant le Lycée

Les deux épreuves de langue prévues ce lundi matin ont donc été annulées. Depuis 7 heures du matin il y avait un barrage filtrant devant le lycée. Puis à 8 h 30, professeurs et lycéens se sont engagés dans les escaliers, rendant difficile le maintien des épreuves.

Arthur, lycéen en classe de première ne se sent pas prêt : "Le programme a été donné trop tard, beaucoup d’enseignants étaient absents. En histoire-géo on a révisé deux-trois chapitres, du coup on va tomber sur un sujet qui peut-être ne sera pas le bon. Ma mère m’a fait réviser un peu hier, je ne comprenais qu’un mot sur deux, on est pas préparé".

Emmanuel Loubet, professeur d’histoire-géo, confirme l’improvisation de ce contrôle pour sa discipline : "Mon métier, je le pratique depuis 25 ans, on en peut pas préparer des élèves en trois mois, ce n’est pas possible !"

Elèves et enseignants du lycée Bourdelle dénoncent des épreuves mal préparées

Des épreuves reportées

Le report des épreuves était devenu inévitable selon Tom et Chloé : "On a attendu devant la salle. La porte n’était même pas ouverte, il n’y avait ni prof, ni correcteur. La CPE est arrivée, elle nous a dit que l’épreuve était non pas annulée, mais reportée."

Reste à savoir si les épreuves d’histoire-géographie et de maths prévues jusqu’à mercredi pourront se dérouler normalement.

"Les enseignants qui boycottent les épreuves anticipées du bac s'exposent à des sanctions disciplinaires" avertissait le recteur de l'académie de Toulouse, Benoit Delaunay, invité de France Bleu Occitanie ce lundi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu