Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Éducation

Bagnolet : une semaine pour se sensibiliser au handicap au lycée

-
Par , France Bleu Paris

Le lycée Eugène Hénaff organise une semaine de sensibilisation au handicap. Rencontres, débats et ateliers sportifs permettent aux élèves de se mettre à la place de personnes en situation de handicap pour changer leur regard.

Un atelier de basket-fauteuil pour les élèves du lycée Eugène Hénaff de Bagnolet.
Un atelier de basket-fauteuil pour les élèves du lycée Eugène Hénaff de Bagnolet. © Radio France - Rémi Brancato

Bagnolet, France

Dans le gymnase, les élèves de 1ère sont invités à s'asseoir sur un fauteuil roulant. "Déplacez vous dans l'espace" leur demande Martin Lapios, l'un des étudiants en 3e année de STAPS, à l'université Paris Ouest Nanterre, venu animer ces ateliers de sport adapté aux personnes en situation de handicap. Ici c'est donc basket fauteuil. "C'est vraiment bizarre" réagit Imène.

"On ressent un peu ce handicap" estime pour sa part Mouloud, qui trouve l'atelier "amusant mais savoir qu'on pourrait rester sur un fauteuil toute sa vie c'est choquant". Au programme : l'équivalent du saut en longueur en fauteuil, de la pétanque pour personnes paralysées ou encore du céci-foot. "Cela va leur permettre de changer de regard sur les personnes en situation de handicap et pourquoi pas d'être plus avenant et serviable vis à vis de ces personnes" estime Jules Gonzales, un autre étudiant.

"Invalide ne veut pas dire qu'on n'a pas une valeur!"

Après un parcours les yeux masqués, Gasaan est un peu perturbé. "Je ne m'imaginais pas que c'était aussi compliqué de se déplacer sans la vue" réagit l'élève de 1ère. Une prise de conscience nécessaire pour Eric Marchetti, professeur en STAPS à l'université de Nanterre, qui organise une dizaine d'animations de ce type chaque année. "La proportion est d'environ 20% des gens en situation de handicap qui le sont à la naissance donc pour 80% cela vient après : cela peut nous tomber sur le nez à tout moment!" explique-t-il.

Les élèves s'initient au sport adapté aux personnes handicapées. Rémi Brancato

Toute la semaine, le lycée Hénaff a organisé des ateliers : un quizz pour sensibiliser au handicap mental, une intiation à la langue des signes ou encore une rencontre avec des travailleurs en situation de handicap. "On peut être invalide au sens handicapé, même si je n'aime pas ce terme invalide, mais invalide ne veut pas dire qu'on n'a pas une valeur" défend Pascal Fourestier, le proviseur, qui souhaitait changer le regard des élèves et qui espère organiser une deuxième semaine de sensibilisation au handicap étendue à tous les établissements scolaires de Bagnolet, fin novembre 2017.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu